Happy 6 ans ! Mais pourquoi je blogue au fait ?

Naptibirthday mon blogounet!!!

6 ans le 24 mai dernier! Pas encore l’âge de raison, mais quand même un âge respectable.

Est-ce que cela me rend légitime en tant que blogueuse ? (vous avez 4 heures). A l’heure de nombreux débats sur la place des blogueurs littéraires, j’ai eu envie, à l’occasion de cet anniversaire de revenir sur « pourquoi je blogue ».

Alors non pas de concours (je vois que j’en perds déjà certains) et beaucoup de « je » (et voilà encore d’autres qui partent).

Comment en suis-je arrivée là ?

(ça fait un peu négatif comme titre…. faudrait peut-être que je le revois… ou pas)

Il y a un petit peu plus de 6 ans, je suis sortie de ma grotte, où je vivais de livres et d’eau fraîche, pour découvrir un forum de lecture (Livraddict) où j’ai découvert d’autres personnes qui lisaient les mêmes livres que moi et qui en parlaient entre elles ! Oh miracle ! Fini le plaisir solitaire, j’allais pouvoir le partager. Alors certes, ce n’était pas nouveau, mais pour moi si (oui, j’étais dans une grotte je vous rappelle).

La grotte

Qui dit échange, dit aussi lecture commune, publication d’avis, partage de billets de blog (hein? des blogs sur les livres? sur les littératures de l’imaginaire!!! Oui je sais, je sais, grotte… tout ça… tout ça…). Découvrir tous ces blogs, ces gens qui se lançaient sans trop se poser de question… la question du blog à commencer à me titiller.

Eh puis, je l’avoue, on peut dire que parfois j’oublie ce que je lis, genre poisson rouge. Du coup, avoir un endroit à moi, où noter ce que j’avais lu, les livres que j’avais acheté…. me semblait être une bonne idée.

The poisson, bon d’accord il n’est pas rouge

Je me suis donc lancée, sans trop réfléchir à la plateforme de blog, sans penser être lue…  sans avoir de compte twitter, de page facebook….. sans me présenter en tant que blogueuse.

Et après ?

Eh bien, mon blog a continué son petit bonhomme de chemin, comme une extension de chez moi, un petit coin tranquille pour parler de mes lectures, de ma passion pour les livres, sans trop me poser de question. Et j’ai rencontré d’autres blogueurs, participé à des rencontres de lecteurs, passé des heures de balades en librairie, échangé des livres… Je me suis inscrite à d’autres sites ou forum (Babelio, Planète SF, feux Libfly).  De participantes de challenges littéraires, je suis même passée à organisatrice (challenge ABC de l’imaginaire)!

Si les échanges ne sont pas forcément nombreux directement sur le blog, il m’a ouvert un autre moyen de communication avec les autres, m’a servi de support lors de mes premières sorties en festival.  L’échange, toujours l’échange. Le blog a logiquement fait des petits, d’abord la page facebook, puis le compte twitter et enfin le compte Instagram, même si ça fait un petit peu mouton.

Bêêêê

Cette aventure qui ne s’inscrivait pas dans la durée au départ, s’est avérée être  une manifestation (un signe extérieur) de ma passion. Et si parfois je le délaisse, d’autres activités prenant le dessus, il est toujours là, attendant le prochain billet.

Et donc bloguer, c’est quoi pour moi ?

C’est être chez moi, garder une trace de mes lectures et échanger. C’est la liberté de faire ce que je veux, comme je veux. Je ne suis pas critique littéraire, vous ne trouverez donc pas de grands argumentaires ici.

Tranquillou, keep calm and read

En général, j’évite de trop parler de l’histoire, car je veux garder la découverte entière pour le lecteur. Alors j’essaye de parler de ma lecture sans trop en dire.

Bloguer, c’est aussi parler des festivals ou j’ai le plaisir d’aller, des rencontres d’auteurs, entre blogueurs…. de mes bibliothèques, d’un peu de tout en fait, tant qu’à un moment ou un autre il y a un rapport avec le livre (oui, il peut même y avoir des photos de chats). J’ai d’ailleurs créé un rendez-vous mensuel pour partager nos photos de livres : Quelques instants de lecture.

Peanuts lit des services presse

Comme Peanuts parfois je reçois des services de presses ou bien j’ai des partenariats avec des maisons d’édition (mais c’est quoi ça ? C’est quand une maison d’édition t’envoie un livre contre une chronique, à faire dans un délai imparti). La seule différence avec mes autres lectures est que je m’engage à lire le livre dans un  certain délai et à forcément publier une chronique, ce qui n’est pas le cas de toutes mes lectures et le livre est offert (j’entendais déjà les petits voix dirent : tu l’as gratos le bouquin! Oui oui je sais). Et si je n’ai pas apprécié ma lecture, comme pour les autres je le dis.

Pour la suite

Eh bien je vais continuer sur la même voie, sachant que le grand pas a été franchi l’année dernière en achetant mon nom de domaine et en passant par un hébergement payant, pour toi lecteur : plus de pubs, pour moi : un gros boulot de rapatriement (qui n’est pas encore terminé), mais encore plus de liberté.

 

Alors voilà, bon anniversaire mon blog et bienvenue chez moi chers lecteurs !

Soit les photos sont de moi, soit de proches, alors merci de ne pas les réutiliser sans autorisation.

Les dimanches de l’imaginaire : rdv n°2 !

Petit billet de retour après un peu plus de deux mois consacrés aux études en plus du boulot. Me revoili, bien contente.

Quoi de mieux pour reprendre contact que de vous parler de ce rendez-vous 🙂 ?

Initiée par mes compères Acro, Magali and I , l’objectif de cette rencontre mensuelle est de parler de tout ce qui touche à l’imaginaire que ce soit les livres, les films, les séries, les jeux de plateau, les jeux vidéos, les comics, les mangas, les BD, les festivals….. tout quoi (discussions sur chat et nourriture sont également autorisées 😉 ).

Ouvert à tous, ce rendez-vous est mensuel, se passe le premier dimanche du mois, à Toulouse. Toutes les infos sont disponibles dans le groupe facebook dédié.

Pour le moment nous cherchons toujours un peu nos marques en termes de lieux, car avoir de la place, pas trop de bruit, des tarifs accessibles à tous, se trouve être une denrée rare. Nous nous sommes donc retrouvés une première fois pour un brunch dans un bar et une seconde fois dimanche dernier dans le Jardin de Compans Caffarelli pour un pique-nique improvisé. Cette solution  s’avère peut-être la bonne quand il fait beau.

Je ne vous ferais pas de synthèse des échanges car ce qui se dit aux dimanche de l’imaginaires reste aux dimanches de l’imaginaire ! Hum, disons surtout que suivant les passions de chacun ça parlait jeux, romans, mangas ect. Pas de photos de preuves sur ces points mais sur la nourriture oui !

Prochain rendez-vous le 3 juin !

 

Visite des Studios Harry Potter à Londres (août 2014)

 

En ce beau matin du 19 août 2014, me voici à 7h00 du matin, à faire le pied de grue rue Gloucester Place pour attendre la navette magique en direction des Studios Harry Potter. Ceux-ci ne se situent pas à Londres mais à Leavesden. Le trajet dure environ une demi-heure.

Un conseil : achetez votre billet longtemps à l’avance si vous souhaitez y aller, pour pouvoir avoir le créneau horaire d’entrée que vous souhaitez. De plus, les billets ne sont pas en vente sur place.

J’ai choisi cette option car j’avoue que je ne connaissais pas trop les autres.

Après réflexion, je vous conseillerais plutôt d’aller en train jusque Watford Junction, qui dessert le studio avec une navette (un quart d’heure de trajet). Vous serez ainsi libre de repartir quand vous voulez.

Avec le bus direct, que j’ai pris, l’horaire de retour est imposé. Je pensais que 3 heures sur place me suffiraient, j’avoue que je serais bien restée plus longtemps.

TADAMMMMMMMMMMMM!!!! L’excitation est à son comble à la descente du bus.

D’ailleurs elle ne va pas retomber pendant 3h.

Une fois à l’intérieur je me dirige vers le stand qui loue les audioguides (c’est facile c’est sous la voiture). A prendre absolument ! Ce n’est pas qu’un audioguide, il présente également des petites vidéos et explique de nombreux secrets de tournages.

La file d’attente commence avant l’ouveture des portes. Il faut bien respecter sa tranche horaire.

Mais cette attente n’est pas pénible, il y a déjà la chambre de Harry à regarder.

Contrôle des billets, remise d’un badge souvenir et hop! C’est parti.

La visite commence par un petit film explicatif, suivie par le speech d’un guide. Celui-ci va nous mener dans le réfectoire de Hogwarts.

Ouvrez bien vos mirettes et furetez partout, le temps dans cette salle est limité par la présentation et ce serait dommage de rater des détails.

J’étais déjà complètement baba, les yeux écarquillés à pousser des ohhhh et des ahhhh.

Passé cette salle, toute la visite se fera librement. Attention, elle est en sens unique donc ne vous avancez plus loin qu’une fois avoir tout visité. Et des choses il y en a plein à regarder. Au sol, au mur, au plafond…

Il y aussi bien des décors que des élément expliquant le tournage, les effets spéciaux. Toutes les informations sont données par l’audioguide et illustrées par des vidéos et ce que vous avez sous les yeux.

La chambre de Harry!

Comment faire de effets spéciaux pas cher? Avec des peintures! Époustouflant.

Il y a aussi des zones de stockage avec de très nombreux accessoires.

Certaines photos se passent de commentaires.

Il y a des expositions temporaires. Quand j’y suis allée elle était sur le quidditch.

Une zone réservée vous fait découvrir les joies des effets spéciaux, ou comment se retrouver sur un balai volant 🙂 .

La photo souvenir n’est pas donnée, mais n’est pas obligatoire non plus. (je la rajouterais plus tard, ne l’ayant pas sous la main pour faire cet article).

Et voici la partie à l’extérieur. Elle est assez courte mais présente elle aussi des monuments!

Quelques bancs permettent de se poser et si j’avais eu le temps je serais bien restée pour profiter du soleil tout en dégustant ma bière au beurre. J’ai lu pas mal de retour négatif sur celle-ci, mais moi j’ai bien aimé!

Mais  où sont les Dursley ?

La partie suivante présente les différentes bestioles rencontrées dans les films, avec leur création, leur fonctionnement…

Groot ?

Aragog est juste énorme (et flippant).

Un des très grands moments de la visite. Déambuler dans le chemin de traverse.

Puis on attaque, la partie dessin, maquette…

Avec une très grosse surprise : la maquette qui a servi à tourner les scènes extérieures des premiers films.

Un petit tour dans le magasin d’Ollivander, avant de finir la visite et d’arriver dans le magasin de souvenirs. Je n’ai pas pensé à le prendre en photo, il est juste hallucinant ! (un peu comme les prix d’ailleurs). Un régal pour les yeux et quelques craquages pour moi.

La gourmandise pour laquelle j’étais obligée de craquer ! Dommage, elle n’a pas sauté dans le train quand j’ai ouvert l’emballage.

Voilà, j’espère avoir partagé avec vous un peu de la magie de cette visite en ce jour de Noël.

Un dernier petit conseil : avoir sous la main les films de Harry Potter pour votre retour. J’ai enchainé  en deux jours, les quatre premiers films.

 

SoBlogueuses #3 27/09/2014 mais première participation pour moi

Il ne faut pas croire qu’une blogolectrice reste tout le temps cachée derrière son livre. J’ai eu la chance de pouvoir participer à la troisième soirée So Blogueuses le 27 septembre dernier, l’occasion de découvrir plein de blogueuses et plein de produits! Les So blogueuses c’est Sysy, Sylvie, Allye et Christelle, toutes de la région Toulousaine.

 

 

La rencontre était à l’Holiday Inn de Blagnac, un cadre plutôt sympa, en plus le soleil était là (parfait). 

Enfin nous rentrons dans le hall, un petit arrêt pour donner le nom de son blog et c’est parti!

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux stands de partenaires étaient installés et j’ai essayé de prendre le maximum de photo avant que tout le monde soit rentré. Du coup, les photos sont parfois un peu flou et il me manque quelques stands.

Yelp (un réseau social pour noter de bonnes adresses) nous a proposé une activité de nail art.

 

 

 

 

 

 

 

Petit retour en enfance avec Sylvanian families.

Nous avons été réparties en huit groupe, afin de pouvoir faire connaissance et de partir à la rencontre des différents partenaires avec des petits jeux à faire à chaque stand.

 

Terre de pastel  

 

 

 

 

 

 

 

Ma jolie papeterie : j’aurais juste envie d’acheter tout le stand !

 

 

 

 

 

 

Quand l’alimentation fait des grands écarts : Les ducs de Gascogne  avec leurs toasts de foie gras et Micronutris  société spécialisée dans l’élevage et l’élaboration de produits à base d’insectes comestibles destinés à l’alimentation humaine.

Pas très loin il y avait également une dégustation de plat préparé à base de Haricot Tarbais.

Faire à manger c’est bien, mais proposer un joli service ce n’est pas toujours facile, Ma vaisselle jetable proposait de nombreuses solutions.

 

Petite pause boisson (quand je suis revenue les bonbons avaient un peu disparu)

 

 

Mont Roucous présentait son eau, mais aussi l’opération We love prema (collecte de bodies pour bébé prématurés)

 

 

 

 

 

 

Il y avait une présentation des bijoux Prat de Seabra .

 

 

 

Plusieurs stands étaient en extérieur.

 

 

 

Un peu de yoga avec Karmaleon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs stand pour lesquels je n’ai pas de photo :

Coco Camel  qui présentait son livre Je reste zen.

Aviasim qui propose des séances en simulateur de vol.

Mobilboard présentait de nombreux jeux autour de la mobilité (skate, seagway…).

Tunetoo a fait un joli cadeau à chaque blogueuse : un objet aux couleurs de son blog (tasse testée et approuvée).

 

 

 

La soirée s’est clôturée par une méga tombola et j’ai eu la chance de gagner un bon d’achat chez Deedee vintage.

 

 

 

 

Avant de partir j’ajoute ma touche personnelle au très beau graph fait par Décospray , avec qui j’avais bien discuter en début de soirée. La photo est de Pyrazelle qui a shooté toute la soirée et qui avait même un studio photo.

 

 

 

En repartant nous avons toutes eu le droit à notre tote bag cadeau aux couleurs des So Blogueuses

 

 

 

Il m’a fallu de la place pour pouvoir tout montrer. Avec encore de nouveaux partenaires : Citizen kidsSo ToulouseExclusiv’golf  et une mention spéciale pour Resqme, qui nous a offert son produit quiest un brise-vitre et un coupe-ceinture de sécurité. (il manque sur la photo une petite bouteille d’eau Mont roucous, trop pratique et déjà disparue).

Certains partenaires n’étaient pas là, mais ont bien participé à la tombola : La cité de l’espace, Faire face, Zeplegraounde, Jeux2mains et Chasseotrésor.

Difficile de parler des blogueuses rencontrées, on  a papoté dans tous les sens, on a couru dans tous les sens et je suis un peu un poisson rouge… Alors quelques noms et j’en oublie plein!!!  Le groupe 3 avec mam’s31, blondie julie, maman arrive, illusoirement vôtre, annima, dododo.fr, sevedeco, Ellafay gaffe et Kafouillis , Meldequoijmemel et Acro qui a accepté de se faire étrangler sur des photos.

Sixième édition des Dystopiales, j’y étais

Les Dystopiales sont organisées par l’association Dystopia, les librairies Charybde et Scylla. Le hasard faisant bien les choses j’étais sur Paris le 5 novembre 2013. J’ai donc pu assister aux Dystopiales. Je suis allée de Scylla en Charybde.

Aller à scylla la première fois c’est une grosse surprise, la devanture ne paye pas de mine, la librairie est toute petite mais les murs sont remplis de livre! Et l’accueil est chaleureux. J’y est retrouvé d’autres blogueurs : Jea-Lou, Lelf et Herbefol.

Christian Léourier était l’invité et j’ai eu le grand plaisir de discuter avec lui et de faire dédicacer le tome 1 de l’intégrale du Cyle de Lanmeur.

Jae Lou en pleine conversation avec Christian Léourier. On est bien soigné aux dystopiales, il y a boire et à manger.

Nous sommes ensuite allés à Charybde.  Là le lieu était bondé. Donc après avoir un peu fait le planton, notre mini troupeau a décidé de disparaître dans les rue parisienne.

Un début de soirée bien sympathique.

Pour d’autres souvenirs : le bloug de Jae-Lou.