L’apprenti d’Araluen (tome 1 à 4) de John Flanagan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Tome 1 : L’ordre des rôdeurs

Will rêve de devenir chevalier, comme son père, mais c’est un tout autre destin qui lui est réservé ! Il sera désormais l’apprenti du sombre Halt, un Rôdeur aux pouvoirs troublants, défenseur secret du royaume d’Araluen. Pour maintenir la paix du domaine, Will doit apprendre la magie de la dissimulation et devenir une ombre parmi les ombres. Il faut faire vite car le seigneur Morgarath, menace de reprendre le pouvoir par le feu et le sang.

Tome 2 : Le chant des Wargals

L’apprentissage de Will auprès du sombre Halt a porté ses fruits. Le voilà prêt à accompagner Gilan, Rôdeur aguerri, en Celtica, pour prévenir le Roi des Celtes des plans diaboliques de Morgarath. Will doit faire preuve de courage et de perspicacité pour résister au chant morbide des Wargals, déjouer tous les pièges que sa périlleuse mission lui réserve et affronter le ténébreux Seigneur de Pluie et de Nuit. Saura-t-il gagner sa place dans l’Ordre des Rôdeurs?

Tome 3 : La promesse du rôdeur

Le destin de Will, l’apprenti rôdeur, s’obscurcit. Il est prisonnier des Skandiens, qui le traitent en esclave. La seule lumière dans sa longue lutte contre l’ennemi, c’est Evanlyn, sa fidèle amie. Mais, elle aussi, est prisonnière de la tribu des Skandiens.

Tome 4 : Les guerriers des steppes

Les Temujai, des guerriers redoutables venus des Steppes, sont entrés en Skandie. La mission de Will ne souffrira aucune faille : l’apprenti Rôdeur et ses compagnons doivent tout tenter pour les arrêter. Car si les Temujai parvenaient à soumettre la flotte skandienne, le royaume d’Araluen serait définitivement perdu.

 

Si le tome 1 se suffit à lui-même, je trouve que les trois tomes suivant sont très liés et qu’ils pourraient n’en faire qu’un. Donc je fais une chronique pour quatre livres.

C’est par hasard que j’ai débuté cette saga de Fantasy pour adolescent. J’étais chez mon libraire à la recherche de marque page gratuit. Je me voyais mal en faire un stock tout en repartant sans un livre. En trainant dans les rayons je suis donc tombé sur cette saga. La couverture m’a plu (comme quoi ça a son importance), la quatrième de couverture aussi, c’était parti pour mon premier achat. Je ne l’ai commencé qu’un mois plus tard, mais j’ai lu les quatre tomes dans la foulée. Pour quoi pas le cinquième ? Il n’est pas encore sorti en poche, de plus je commence à a voir fait le tour de cette histoire, j’ai lu le quatrième tome sans enthousiasme mais plus pour connaître la fin (c’est déjà bien me direz vous).

Mais commençons par le début, le récit est du genre quête initiatique. On va suivre l’apprentissage de Will, orphelin, qui se trouve patronné par le mystérieux Halt de l’ordre des rôdeurs. Les rôdeurs sont des sortes de James Bond à la mode Fantasy, version médiévale. Harry Potter s’est découvert magicien, Will se découvre des prédispositions pour être rôdeur. Il devient ami avec Horace, qui le tourmentait quand il était enfant. Celui-ci est fait pour être chevalier.  Bref, chacun trouve sa place et découvre la vie, l’aventure, l’amour… au grès des livres.

Les personnages sont bien présentés et attachant. Les descriptions nous permettent de nous plonger dans le monde d’Araluen. L’écriture est agréable et facile à lire. Les pays décrits ne sont pas sans rappeler des pays existants, seul défaut pour moi, car c’est un peu trop téléphoné (les Skandiens sont les vikings…).

Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment sans se poser trop de question.

Une réflexion sur « L’apprenti d’Araluen (tome 1 à 4) de John Flanagan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :