Mes lectures de décembre 2018

Anatèm, tome 1 de Neal Stephenson : chronique à venir  17

Aeternia, tome 2 : L’envers du monde de Gabriel Katz 17

Le cycle de Syffe, tome 2 : La peste et la vigne de Patrick K. Dewdney :  Une petite déception avec ce tome 2. J’avais adoré le tome 1, que j’avais dévoré en peu de temps. Mais là ce ne fût pas le cas. J’ai vraiment apprécié la première moitié, dans la veine justement de ce tome 1. Par contre pour la deuxième partie, j’ai ramé. On suit une armée qui galère, qui n’avance pas. Eh bien ce fût la même chose pour ma lecture. J’espère que ça ira mieux pour le tome 3 (quand il sera sorti). 16

L’exécutrice, tome 06 : Révélation de Jennifer Estep : Lecture plaisir assuré. On retrouve tout ce que j’aime dans l’urban fantasy, de l’action, un brin de romance mais pas trop, une enquête  et plein de créatures surnaturelles. Dans ce tome, l’auteur introduit le vampire, bestiole qu’elle n’avait pas beaucoup traitée avant. L’idée est pas mal, en suçant le sang de ses victimes il acquiert leur pouvoir.  Ça nous fait un bon gros méchant. Il y aussi une bonne dose d’humour avec le frère adoptif de Gin. Bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. 17

Signé Sixtine, tome 1 : Derrière les étoiles de Roxane Dambre : Bon là clairement pas trop ma came. Une sorte de roman feel good où l’héroïne est obnubilée par la couleur des vêtements, la déco… qui est journaliste. Elle se retrouve à mener une enquête sur un meurtre et on finit avec des histoires d’extra-terrestres. La suspension d’incrédulité n’a pas pris, mais pas du tout. Il y a quelques éléments intéressants de vulgarisation sur la cosmologie. Mais j’ai trouvé le tout un peu trop décousu. 15

Mes lectures de novembre 2018

 

Les joyaux noirs, tome 1 : Fille du sang de Anne Bishop :  Ayant lu les différents romans d’Urban Fantasy (déjà traduits) de l’auteur, j’avais envie de découvrir ses autres livres. Je me suis donc lancée dans cette série de fantasy. Elle s’avère très dense. Au début, il y a un véritable temps d’adaptation afin de comprendre l’univers, les différents personnages. La lecture n’est pas très fluide. Heureusement que l’histoire était au rendez-vous. Mais je vais sans doute attendre un peu avant d’attaquer la suite. 16

Déracinée de Naomi Novik 18

 

Que deux lectures, mais il faut dire que j’ai lu la majorité du pavé suivant au mois de novembre, mais que je ne l’ai finalement terminé qu’en décembre.

Mes lectures d’octobre 2018

Le dernier homme, tome 1 de Margaret Atwood : J’avais déjà commencé ce livre annoncé comme un classique de la Science fiction, mais j’avais butté au bout de quelques pages. Grâce à Verdorie, qui m’a proposé de le lire dans le cadre du challenge Livrad’2 pour pal addict, je l’ai dépoussiéré. Pas de chance, une fois de plus ça n’a pas trop marché, mais je suis allée jusqu’au bout de la lecture cette fois-ci. Le concept d’apocalypse déclenché par l’humain, dans une société où tout est génétiquement modifié est très intéressant. Mais je n’ai pas trop accroché aux nouvelles créatures, les crackers, créées pour remplacer les hommes.  C’est également très bien écrit, mais je suis restée en dehors du récit. 16

Trois fois la fin du monde de Sophie Divry  : Une écriture poignante qui nous plonge dans l’horreur de l’enfermement. Une écriture poétique qui nous fait rêver la liberté. Un récit qui ne peut pas laisser indifférent.  Un récit qui donne envie de goûter le grand air dans la nature. Une auteure à découvrir. 17

Le monde de Meg Corbyn, tome 1 : Lac argent de Anne Bishop  :  J’aime beaucoup la série Meg Corbyn. Dès que j’ai su qu’un spin off allait sortir j’ai voulu le découvrir. Aussitôt reçu, aussitôt lu. On retrouve tout ce qui me plaisait dans la série, le même type de créatures (on en découvre quelques nouvelles bien étranges comme les boingueurs), une enquête policière et une héroïne au premier abord assez fragile (pas merci l’ex-mari), mais qui a un vrai potentiel. Ce qui arrive à certains méchants de l’histoire m’a bien fait plaisir d’ailleurs. De l’urban fantasy comme je l’aime.  17

Mes lectures de septembre 2018

Après un mois d’août très intense (que je n’ai pas encore publié, justement comme il était bien rempli, oui je triche, mais je suis tellement en retard qu’après tout septembre après août au mois de janvier de l’année suivante, ce n’est pas si grave que ça), septembre est un petit mois de lecture en nombre de livres, mais pas en nombres de pages !

Continuer la lecture de « Mes lectures de septembre 2018 »