Un éclat de givre de Estelle Faye

ID :

Auteur : Estelle Faye – Couverture : Aurélien Police  –  Editions  Les Moutons Electriques  – Parution : 05/06/2014 – 245  pages – prix :  21 € – genre : SF, post-apocalyptique

 

Quatrième de couverture:

Un siècle après l’Apocalypse. La Terre est un désert stérile, où seules quelques capitales ont survécu. Dont Paris.

Paris devenue ville-monstre, surpeuplée, foisonnante, étouffante, étrange et fantasmagorique. Ville-labyrinthe où de nouvelles Cours des Miracles côtoient les immeubles de l’Ancien Monde. Ville-sortilège où des hybrides sirènes nagent dans la piscine Molitor, où les jardins dénaturés dévorent parfois le promeneur imprudent et où, par les étés de canicule, résonne le chant des grillons morts. Là vit Chet, vingt-trois ans. Chet chante du jazz dans les caves, enquille les histoires d’amour foireuses, et les jobs plus ou moins légaux, pour boucler des fins de mois difficiles.
Aussi, quand un beau gosse aux yeux fauves lui propose une mission bien payée, il accepte sans trop de difficultés. Sans se douter que cette quête va l’entraîner plus loin qu’il n’est jamais allé, et lier son sort à celui de la ville, bien plus qu’il ne l’aurait cru.

 

Mon avis :

Comment vous parler de ce livre ? Je l’ai adoré et ce n’est pas toujours facile de trouver ses mots dans ce cas là. Déjà la couverture est magnifique et après avoir lu le livre, je trouve qu’elle lui va parfaitement. L’objet livre fait également plaisir quand on le tient : une reliure, du beau papier… Estelle Faye avait trouvé les bons mots aux Imaginales l’année dernière pour me le vendre, malheureusement je ne m’en souviens plus. Heureusement, il reste le plus important, le livre.

Estelle Faye nous plonge dans un Paris post apocalyptique. Les humains ont usé et abusé de la terre, ils se prennent le retour de manivelle. Paris grouille sous la canicule, écrasée par la chaleur. On se croirait revenu au 18ème siècle sans eau courante ni électricité, avec des maisons sur tous les ponts de Paris. C’est cradingue, ça sent la sueur… Et au milieu de la boue, une fleur : Chet. Anti Héros dégingandé, qui fera frémir le cœur des femmes, mais préférera celui des hommes. Chet est embauché pour mener une enquête dans les milieux interlopes de cette capitale décadente. Nous allons le suivre dans les plus sombres recoins de Paris, pour des aventures surprenantes. Une fois l’histoire commencée elle vous tient, jusqu’à la fin, inattendue.

J’avais beaucoup aimé l »écriture d’Estelle Faye dans son précédent opus Porcelaine. Ce sentiment se trouve ici confirmé, avec une écriture très riche et colorée. Son écriture est belle,  même si elle nous décrit des horreurs, en donnant des détails peu ragoûtant. Sa prose est très agréable à lire et coule toute seule, un régal.

En plus de l’univers décrit, de l’histoire haletante, ce qui m’a énormément plu est la galerie de personnages que convoque Estelle Faye. La plupart des personnages secondaires sont abîmés par la vie, voir ont de quoi participer à un freak show. Au niveau personnages principaux, nous sommes servis, entre Chet le héros atypique à la sexualité débridée, Galaad le chevalier des temps moderne… et tant d’autres.

Pour conclure, voilà une lecture qui m’a grandement réjouit. J’ai adoré son ambiance glauque, ses personnages décadents (mais pas tous),son anti-héros ambivalent si attachant. La balade dans ce Paris post-apocalyptique sur fond de jazz vaut vraiment le coup ! Laissez-vous envoûter!

  

« Voilà je m’appelle Chet, j’ai vingt-trois ans, nous sommes le 6 juillet 2267. Deuxième moitié du vingt-troisième siècle. Mon siècle. Je chante le soir dans les bars. Je pense à Tess, je flirte avec des inconnus. Et au matin je vomis. »

 

D’autres avis chez : Blackwolf, Jae-Lou, CornwallJulien naufragé, Lune, Bibliocosme …

n°13 n°41  

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes (Edition augmentée)

ID :

Auteur : Daniel Keyes –  Editions : J’ai Lu, collection SF – Parution : 29/08/2012  – 543 pages – prix : 6  € – genre : SF.

 

Quatrième de couverture (pour un peu plus de suspens ne lisez pas le texte que j’ai mis en petit):

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour les facultés supérieures d’Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l’état de bête…

Cette édition augmentée contient, en plus du roman, la nouvelle originale « Des fleurs pour Algernon », ainsi que : l’essai autobiographique Algernon, Charlie et moi.

Mon avis :

Dans le genre classique, que tout le monde conseille, je voudrais… Des fleurs pour Algernon! J’avais un peu peur de m’attaquer à ce monstre de la Science Fiction. La chèvre grise m’a filé un coup de main en me le proposant dans le cadre du challenge Livra’deux pour pal’Addict. Le plus compliqué restant d’en faire la chronique.

En préambule, une petite déception due à la quatrième de couverture qui dévoile la fin du livre. Je pense que j’aurais encore plus apprécié ma lecture si je n’avais pas su comment allait évoluer Charlie. Mais bon, passons, revenons à nos moutons. Le début du livre est très surprenant, il prend la forme d’un journal intime écrit par Charlie, un adulte au QI très bas. Voici la première phrase : « Conte randu n°1 – 3 mars – Le Dr Strauss dit que je devrez écrire tout ce que je panse et que je me rapèle et tout ce qui marive à partir de mintenan. » Je crois que l’auteur n’aurait pas pu trouver de meilleur moyen pour nous faire appréhender le personnage de Charlie, sans tomber dans des descriptions politiquement correctes ou des comparaisons hasardeuses. Charlie en effet est très gentil mais pas très futé, c’est le moins que l’on puisse dire. Il accepte d’être le sujet d’une expérience visant à le rendre plus intelligent, car c’est ce qu’il a toujours voulu, d’aussi loin qu’il s’en souvienne. Le lecteur va pouvoir constater cette évolution, notamment à travers l’écriture de Charlie qui change, en devenant plus complexe, plus riche.

L’auteur répond, ainsi, à la question qu’il s’était posée un jour (on l’apprend dans Algernon, Charlie et moi) : que se passerait-il si l’on pouvait rendre une personne beaucoup plus intelligente ? Le postulat et les réponses qu’apportent l’auteur sont passionnants. Loin de nous dépeindre un monde idyllique où l’accroissement phénoménale de l’intelligence serait sans conséquence, l’auteur explore les questions morales et éthiques, ainsi que les conséquences de cette modification : vaut-il être mieux ignorant et heureux ou intelligent, seul et triste, que se passe-t-il quand on dépasse l’intelligence de ses proches, qu’est-ce que l’intelligence, qu’est-ce qu’un être humain ect.

Ce qui m’a le plus plu, est la description des rapports humains et notamment ceux que Charlie a pu avoir avec sa famille. Il avait tout oublié et les choses lui reviennent par flash back. Mais il a beau être intelligent, il croit deviner son enfance uniquement à travers ses souvenirs. Daniel Keyes décrypte les sentiments, les comportements humains avec des mots très justes. De plus, son écriture est très agréable à lire. Le tout rend la lecture très intense !

J’ai trouvé cela très agréable de continuer ma lecture, après une fin, il faut l’avouer difficile, par l’essai autobiographique Algernon, Charlie et moi. Daniel Keyes revient sur sa vie, l’origine de sa passion pour l’écriture et sur la publication de la nouvelle éponyme qui reçu le prix Hugo de la Meilleure Nouvelle en 1960. On ne peut que se féliciter, que l’auteur est décidé d’en faire un roman six ans plus tard, qui reçu alors le Prix Nebula. L’essai s’insère parfaitement à la suite de la lecture du roman. Je ne suis pas sure que j’aurais apprécié de le lire indépendamment du texte.

Et l’on clôture la lecture de ce livre par la lecture de la nouvelle originelle. Une conclusion logique et une lecture rendue d’autant plus attractive par la lecture de l’essai.

Pour conclure, j’ai beaucoup apprécié la lecture de Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes. Le sujet de l’augmentation de l’intelligence est tout bonnement génial et l’auteur l’a développé avec génie. L’auteur dissèque les relations humaines avec dextérité rendant la lecture passionnante, mais parfois très dure. Cette édition augmentée permet au lecteur de découvrir avec plaisir l’origine de ce roman (et la vocation d’écrivain de Daniel Keyes), ainsi que la nouvelle a l’origine de tout. Ce qui permet de clôturer plus en douceur cette lecture.

« J’ai relu plus d’une fois mes comptes rendus. J’ai vu l’ignorance, la naïveté puérile et la faiblesse d’esprit de cet être misérable, enfermé dans le noir, qui regarde par le trou de la serrure pour capter un peu de l’éblouissante lumière du monde extérieur. »

D’autres avis (pas forcément sur l’édition augmentée) :  Snow, Ptitetrolle, Jae-Lou, Rose, Sia,  HerbefolTigger LillyLorhkan

n°31 n°8 K

Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers de Cindy Van Wilder

ID :

Auteur : Cindy Van Wilder – Editions : Gulf Stream  – Parution : 06/02/2014 – 350 pages – prix : 18 € – genre : Urban Fantasy, young adult

 

Quatrième de couverture:

-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?

– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

 

A la sortie de ce livre, j’étais tombée en arrêt devant la magnifique couverture. Mais n’en sachant pas plus, je n’avais pas franchi le pas de l’achat. Depuis, il a reçu le Prix Imaginales Jeunesse en 2014 et a également été sélectionné pour de très nombreux autres prix…. et sa lecture a été validée par des blogueuses de confiance.

Mon ressenti :

Je n’ai lu aucun résumé du livre, ni la quatrième de couverture, la découverte a donc été totale, ce qui était très bien. Tout commence de nos jours, avec Peter un lycéen londonien qui rentre chez lui. Le calme ne durera pas plus de cinq pages, car très vite sa vie est transformée. Il découvre d’étranges pouvoirs à sa mère et se retrouve héritier d’un lourd secret. Mais si l’histoire commence avec Peter, nous allons passer la majeur partie du temps avec ses ancêtres, en France, au moyen âge. Nous allons découvrir la confrontation entre humains et fés (pas les jolies fées avec des petites ailes, plutôt celles des contes, qui font peur et qui mangent les promeneurs égarés), qui a des répercussions encore de nos jours sur Peter et Les Outrepasseurs.

J’ai trouvé la succession entre passé et présent bien menée, le retour au présent ponctuant l’histoire lui redonnait du dynamisme. Une alternance très bien vue, même si, j’aurais souhaité passer plus de temps au présent, l’histoire du passé s’avérant un peu longue parfois. Le texte est très agréable à lire et pour qu’il soit accessible à des lecteurs juste un peu plus jeunes, il y a des notes de bas de pages explicatives (il y aussi une note un peu sadique de l’auteur puisqu’elle nous renvoie au tome 2!).

Même si on le voit peu, mon personnage préféré est Peter, un adolescent presque comme les autres, qui est très perturbé par ce qu’il découvre. J’ai moins accroché avec ses ancêtres, peut-être parce que leur mode de vie, de penser, est très éloigné de notre présent.

Au final, ce premier tome s’avère être une introduction au monde des Outrepasseurs,. Les bases sont posées, les origines expliquées …. mais le présent reste totalement mystérieux. Coup de chapeau à Cindy Van Wilder, qui m’a fait apprécier Peter, alors qu’au final ce tome parle bien peu de lui. Une chose est sure, quand on referme le livre, on n’a qu’une envie, connaître la suite !

 

D’autres avis chez : Lelf, Ptitetrolle, Marmotte, Phooka, Sia

n°2 n°13

n°20 n°5

Challenge ABC Imaginaire 2015 : billet de suivi

Voici mon billet de suivi où je regrouperais les chroniques et mons avancée dans le challenge ABC Imaginaire 2015. Pour plus d’information, mon billet d’inscription.

A Les Extraordinaires et Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé, tome 2 : Avant le déluge  de Raphaël Albert (Fantasy, PAL)
B Voyage, tome 2  de Stephen Baxter (SF, PAL)
C Cassandra Palmer, tome 6 : L’Attrait des étoiles  de Karen Chance (Urban Fantasy, PAL)
D Drift  de Thierry Di Rollo (SF, PAL)
E L’Exécutrice, tome 5 : La Revanche de l’araignée de Jennifer Estep  (Urban Fantasy, PAL)
F Un éclat de givre  de Estelle Faye  (SF, PAL)
G Le Sabre de Sang, tome 1 : Histoire de Tiric Sherna  de Thomas Geha (Fantasy, PAL)
H New Victoria, tome 1 de Lia Habe (Fantastique, PAL)
I Kate Daniels, tome 6  de Ilona Andrews (Urban Fantasy, PAL, tricherie 1)
J Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain (Fantastique, PAL)
K Des fleurs pour Algernon  de Daniel Keyes (SF, PAL)
L Marouflages de Sylvie Lainé  (SF, PAL)
M Le Trône de Fer, intégrale, tome 2  de George R.R. Martin (Fantasy, PAL)
N Dark Elite, tome 1 : Magie de feu de Chloe Neill (Fantastique, PAL)
O Rebecca Kean, tome 5 : L’Armée des Âmes de Cassandra O‘Donnell (Urban Fantasy, PAL)
P Les voies d’Anubis  de Tim Powers (SF, PAL)
Quelques minutes après minuit de Patrick Ness & Siobhan Dowd  (Conte fantastique, PAL, tricherie n°2)
R Le livre et l’épée, tome 1 : La voie de la colère de Antoine Rouaud (Fantasy, PAL)
S Danny Valentine, tome 4 : Terminus Saint-City de Lilith Saintcrow (Urban Fantasy, PAL)
T Les Six Royaumes, tome 1 : La geste du sixième royaume de Adrien Tomas (Fantasy, PAL)
U Pluto Tome 6 Takashi Nagasaki, Osamu Tezuka, Naoki Urasawa (manga n°1, PAL)
V Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers de Cindy Van Wilder (Fantasy, PAL) N°2
W Zombie Story, tome 1 : Zombie Island de David Wellington (Fantastique-horreur, PAL)
Anthologie 2014 des Utopiales (SF, PAL) N°1
Y Interférences de Yoss (SF, PAL)
Z Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d’Ambre de Roger Zelazny  (Fantasy, PAL)

Challenge ABC Imaginaire 2015 : inscription et suivi

Pour une nouvelle année, Ptitetrolle reconduit le challenge ABC Imaginaire. Pour rappel, voici les règles :

 


 

Le règlement du challenge

Le principe du challenge est de lire 26 livres entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015, en respectant le principe « une lettre, un auteur ».  

Il faut donc choisir un auteur par lettre, dans les genres littéraires entrant dans la catégorie imaginaire :

– Fantasy
– Fantastique
– Science-Fiction
– Et tous leurs dérivés (bit-lit, dystopie, steampunk, etc.)

Afin de rendre le challenge plus facile, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– Vous avez la possibilité de modifier votre liste à loisir durant l’année. Pour valider votre inscription au challenge, il faudra que vous dressiez une liste au minimum de 20 livres sur les 26, mais vous pourrez ensuite la modifier autant de fois que vous le voulez dans l’année. Sauf si vous voulez obtenir la médaille de platine : dans ce cas, vous aurez droit à 3 changements maximum !

– Vous pourrez inclure des BDs, mangas ou artbooks dans votre liste, mais pas plus de 3 au total. Pour les BD, le dessinateur compte autant que l’auteur pour le choix de la lettre

 3 tricheries sont autorisées. Par tricherie, j’entends l’utilisation de la première lettre du titre du livre ou la première lettre du prénom de l’auteur (au lieu de la première lettre du nom de famille de l’auteur)

Si possible, venez donner votre avancement et le lien vers vos chroniques de blog sur ce topic, afin que je puisse suivre plus facilement la progression de tous les participants. C’est aussi un moyen d’échanger entre vous sur vos lectures !

Pour ceux qui ne veulent pas ou n’ont pas le temps de faire des chroniques (ou ceux qui n’ont pas de blog), vous pouvez tout de même participer au challenge. Il faudra cependant venir dire quelques mots sur vos lectures sur ce topic afin de pouvoir échanger vos impressions avec les autres participants au challenge.

 

Foire aux Questions

Pour éviter certaines questions redondantes, voici quelques précisions sur les règles du challenge :

– Un livre d’auteur anonyme peut être proposé pour la lettre A ou la lettre X

–  Pour la lettre X, il est possible d’utiliser les auteurs anonymes, les anthologies et les ouvrages collectifs

– Les anthologies peuvent être utilisées pour la lettre X (car c’est un ouvrage collectif) ou au nom de l’anthologiste s’il est précisé. Par exemple, pour l’anthologie des Imaginales 2013, on peut utiliser le D de Lionel Davoust ou le M de Sylvie Miller.

– Si un livre a deux auteurs (je dis bien deux et pas plus), vous pouvez choisir lequel des deux vous souhaitez utiliser. Exemple : pour un livre de Margaret Weis & Tracy Hickman, vous pouvez choisir de classer le livre dans la lettre W ou dans la lettre H (mais pas dans la lettre X ! Deux auteurs, ce n’est pas un ouvrage collectif. Je considère que c’est le cas à partir de 3 auteurs).

– Pour tous les autres cas, c’est la première lettre du nom de famille de l’auteur qui compte. Si vous avez un doute, vous pouvez toujours vérifier sur internet, sur le site de la BNF ou demander conseil aux autres participants

– Pour les sagas, trilogies et autres, vous pouvez proposer n’importe quel tome dans votre liste (et pas forcément le premier tome uniquement)

– Les livres choisis peuvent entrer dans un autre challenge (que ça soit un baby challenge Livraddict ou un autre, c’est totalement libre), sans qu’il n’y ait non plus que ça (c’est quand même dommage de s’inscrire à un challenge s’il n’y a pas un minimum de défi !). Les relectures sont également acceptées.

Les inscriptions

Les inscriptions sont ouvertes à tous (aux Livraddictiens et aux autres). Elles se font soit sur ce topic, soit sur l’article dédié au challenge sur mon blog (lien à venir)

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 janvier 2015. Le challenge commencera le 1er janvier 2015 et se terminera le 31 décembre 2015.

Votre inscription sera validée dès lors que vous aurez indiqué sur ce topic votre liste pour le challenge (et éventuellement transmis le lien vers votre article de blog pour le challenge). Au moment de l’inscription, votre liste devra comprendre au moins 20 livres sur les 26 prévus. Elle devra être complète à la date de fin des inscriptions, soit le 31 janvier 2015.

Les récompenses 

A la fin du challenge, une médaille est décernée aux participants ayant atteint un certain degré d’avancement dans le challenge :

– Médaille d’or : 26/26

– Médaille d’argent : 20/26

– Médaille de bronze : 15/26

– Médaille de chocolat : 10/20

– Et le petit bonus pour les motivés : la médaille de platine. La médaille sera attribuée à tous les participants ayant au minimum atteint la médaille de chocolat et qui n’auront effectué au maximum que 3 changements par rapport à la liste initiale qu’ils se seront fixés lors de l’inscription.


 Ma liste :

A Les Extraordinaires et Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé, tome 2 : Avant le déluge  de Raphaël Albert (Fantasy, PAL)

A Nous entrerons dans la lumière de Michèle Astrud (SF) : n°19  lu en décembre

B Voyage, tome 2  de Stephen Baxter (SF, PAL)

Le Septième guerrier-mage de Paul Beorn (fantasy) n°20
C Cassandra Palmer, tome 6 : L’Attrait des étoiles  de Karen Chance (Urban Fantasy, PAL) n°8 août
D Drift  de Thierry Di Rollo (SF, PAL) n°12
E L’Exécutrice, tome 5 : La Revanche de l’araignée de Jennifer Estep  (Urban Fantasy, PAL) n°6 juillet
F Un éclat de givre  de Estelle Faye  (SF, PAL) n°13 septembre
G Le Sabre de Sang, tome 1 : Histoire de Tiric Sherna  de Thomas Geha (Fantasy, PAL) n°5 avril
H New Victoria, tome 1 de Lia Habe (Fantastique, PAL) n°17 
I Kate Daniels, tome 6  de Ilona Andrews (Urban Fantasy, PAL, tricherie 1) n°18 en cours
J Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain (Fantastique, PAL) n°15 novembre
K Des fleurs pour Algernon  de Daniel Keyes (SF, PAL) n°7 
L Marouflages de Sylvie Lainé  (SF, PAL) n°3

M Le Trône de Fer, intégrale, tome 2  de George R.R. Martin (Fantasy, PAL)

M Spooky & les contes de travers, tome 1 : Pension pour monstres Carine M. et Élian Black’mor  (Fantastique/conte, bd n° 3)

N Dark Elite, tome 1 : Magie de feu de Chloe Neill (Fantastique, PAL) n°16 novembre
O Rebecca Kean, tome 5 : L’Armée des Âmes de Cassandra O‘Donnell (Urban Fantasy, PAL) n°14 octobre

P Les voies d’Anubis  de Tim Powers (SF, PAL)

P Les Annales du Disque-Monde, tome 04 : Mortimer (Mort) de Terry Pratchett (fantasy)

Q Quelques minutes après minuit de Patrick Ness & Siobhan Dowd  (Conte fantastique, PAL, tricherie n°2) n°9

R Le livre et l’épée, tome 1 : La voie de la colère de Antoine Rouaud (Fantasy, PAL)

R Kara Gillian, tome 3 : Les secrets du démon de Diana Rowland (urban fantasy) lu

S Danny Valentine, tome 4 : Terminus Saint-City de Lilith Saintcrow (Urban Fantasy, PAL) n°11 septembre

T Les Six Royaumes, tome 1 : La geste du sixième royaume de Adrien Tomas (Fantasy, PAL)

T Fruits Basket, tome 01 de Natsuki Takaya (manga n°2) lu

U Pluto Tome 6 Takashi Nagasaki, Osamu Tezuka, Naoki Urasawa (manga n°1, PAL) n°4 avril
V Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers de Cindy Van Wilder (Fantasy, PAL) n°2
W Zombie Story, tome 1 : Zombie Island de David Wellington (Fantastique-horreur, PAL) n°10 septembre
X Anthologie 2014 des Utopiales (SF, PAL) n°1
Y Interférences de Yoss (SF, PAL)

Z Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d’Ambre de Roger Zelazny  (Fantasy, PAL)

Z Zombie Story, tome 1 : Zombie Island de David Wellington (sf) tricherie n°3 lu

En photo

Ceux que vous ne voyez pas sont en ebook.