Colère Noire de Jacques Saussey

ID :

Auteur : Jacques Saussey – Edition French pulp-  Parution : 05/01/2017 –  524 pages – Prix : 9.50 € – Genre : policier

 

Quatrième de couverture :

Quand la proie est plus redoutable que le prédateur! Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s’agit d’un meurtre. Reste à trouver le coupable et c’est le début d’un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et les morts se succèdent. De Paris à New York en passant par l’Afrique du Sud, l’enquête s’annonce pleine de rebondissements et truffée de périls pour Magne et sa coéquipière Lisa Heslin.

Mon avis :

J’ai dévoré en 2014 Quatre racines blanche de  Jacques Saussey et depuis j’avais mis quelques livres de l’auteur dans ma wish list sans franchir le pas. J’ai eu la chance d’être retenue lors d’une opération masse critique de Babelio pour découvrir Colère noire. Il s’agit du premier tome des aventures de Daniel Magne et Lisa Heslin, dont j’avais lu le troisième tome.

J’avoue que je ne me rappelais plus vraiment des personnages quand j’ai entamé ma lecture. J’ai donc « redémarrer » cette série avec un œil totalement neuf.

Le début nous met immédiatement dans l’ambiance. On est bien dans un polar, ça sent le tabac, le whisky … il va y avoir des morts. De quoi avoir hâte de tourner les pages.

Accoudé à son balcon, Serge Taillard scrutait la nuit parisienne en tirant de longues
bouffées de son cigare. Son appartement était plongé dans le noir, et le bout incandescent
décrivait des arabesques que l’on devait apercevoir de l’autre côté du canal Saint-Martin. Il
laissait son esprit dériver dans un calme provisoire, de ceux qui précèdent les terribles
tempêtes dévastatrices. Il tentait d’imaginer qu’il revenait vers des temps plus heureux, où
la vie n’avait pas encore fait de lui ce qu’il était devenu, cet homme impitoyable que rien ni
personne n’arrêtait jamais.

Et justement, nous avons affaire à un véritable page turner! Une fois débuté, difficile d’en sortir, on pourrait le lire d’une traite jusqu’à la fin. L’auteur sait ménager le suspens, enchaîner les moments de réflexion et d’action. Le rythme est vraiment bien géré.

L’histoire est riche et nous fait voyager. Déjà, en France, j’ai eu l’impression de suivre Daniel Magne sur les routes de France, en 205. Mais également en Afrique du sud et aux  Etats Unis, cette partie-là par contre semble moins crédible, même si elle apporte son lot d’histoires.

Les personnages sont assez classiques pour un roman policier, le vieux flic fatigué à la vie privée ravagée, le jeune flic plein d’espoir et motivé. Ici le jeune flic étant une jeune flic. Ils n’en sont pas moins sympathiques et charismatiques. Les méchants sont des vermines en col blanc et tiennent bien leur rôle.

Pour conclure,

tout était là pour passer un très bon moment : des personnages de caractère, une enquête à rebondissement, de l’action, de vrais méchants, des découvertes…. et ce fût le cas.

policier n°2

6 réflexions sur « Colère Noire de Jacques Saussey »

  1. Ah ! J avais trouve le deuxième genial alors je vais me mettre en chasse de toute la serie. Et lire celui ci des que possible. Merci de cet avis qui conforte mes premières impressions. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.