Ptite virée au Printemps du livre de Montaigu

En week end printanier, mon agenda m’avait mené vers Nantes. J’en profitais donc pour aller découvrir le Printemps du livre de Montaigu. Arrivée en fin de matinée le samedi, j’y retrouvais Mypianocanta. Première visite pour moi, mais pas pour My,à ce salon généraliste, qui fêtait sa 27ème édition. Le soleil n’était pas tout à fait de la partie, mais tout se passant en intérieure ce n’était pas grave.

Petit repérage des lieux, à droite le théâtre de Thalie où il y avait les conférences, mais aucune ne m’avait convaincue, à gauche, le chapiteau des écrivains : en route pour les dédicaces.

Vue d’ensemble tant qu’il n’y avait pas trop de monde.

La maison d’édition Gulf Stream avait un stand, avec les trois tomes des Outrepasseurs de Cindy Van Wilder bien en vue.

Pendant que Mypianocanta parlait Iles d’Yeu, je suis allée faire ma fan girl auprès de Benjamin Wood, auteur du Complexe d’Eden Bellwether. Ravie de rencontrer cet auteur dont j’ai adoré le livre. Son prochain roman sort début 2016, pour la France pas encore de date et sans doute dans une nouvelle maison d’édition.

Autre lecture que j’ai adorée en 2014 : Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain. L’auteur est très sympa, comme le reflète sa plume. Pas de nouveau roman à l’horizon, mais un en projet. Je vais guetter!

 

Je retrouve My pour aller voir Estelle Faye, dont j’étais en train de lire le roman Porcelaine. Nous aurions sans doute pu discuter des heures, si l’appel de l’estomac n’avait pas retentit. Il faut bien laisser les auteurs aller manger. 

Ceci dit les blogueuses aussi ont besoin de se nourrir et nous avons retrouvé Momoko et Simi pour la pause repas. D’autres mordues de livre ! Au programme sandwich et discussions livresques. Pas de repos pour les braves et retour au chapiteau pour flâner de stand en stand. Ayant complètement écraqué au niveau achat en mars, j’ai refrénr mes achats livresques. Par contre, j’ai profiter des discussions des autres avec les auteurs, notamment Gorgia Caldera. Un jour je craquerais pour ses livres.

Pas mal de fatigue pour moi, l’après-midi s’est donc terminée autour d’un thé.

La journée fût visite passée avec la découverte de ce salon, Les retrouvailles avec My et la rencontre de Simi et Momoko.

5 réflexions sur « Ptite virée au Printemps du livre de Montaigu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :