L’Opéra de Shaya de Sylvie Lainé

ID :

Auteur : Sylvie Lainé – Edition : Actusf – Parution : 17/04/2014 – 192 pages – Prix : 11,40€ – Genre : science fiction, space opera, nouvelle

Quatrième de couverture :

So-Ann, née dans un vaisseau spatial, a du mal à s’habituer aux coutumes étranges et contraignantes des mondes où se sont établis les humains. Alors quand elle entend parler de Shaya, cette planète où la faune et la flore sont en totale empathie avec ses visiteurs, elle n’hésite pas une seule seconde. Mais en vérité, qui s’adapte à qui ? Quels mystères se cachent dans ce monde qui semble idéal ?

Depuis le temps que j’entends dire en festival que les textes de Sylvie Lainé sont superbes, je m’y suis enfin collée !

Mon ressenti :

Ce livre est un recueil de quatre nouvelles. Je les ai lu tout simplement dans l’ordre d’apparition. Elles sont introduites par un texte de Jean-Marc Ligny plus qu’enthousiasme. J’avoue qu’il m’a fait un peu peur, car quand on me vent trop un texte j’ai toujours peur d’être déçue. Le recueil se termine par une interview de l’auteur qui revient sur son enfance et sur ce que lui a apporté la lecture.

  •  L’opéra de Shaya

J’ai été un peu refroidie au départ par cette nouvelle, le début était très classique, gentillet, voir un brin utopiste… J’étais déjà en train de grommeler « mouaissss mais encore ». Mais je me suis bien fait avoir ! Et dans le bon sens ! Difficile de parler de cette nouvelle sans en dévoiler trop et vous gâcher la surprise. En quelques mots l’héroïne So-Ann est à la recherche d’une planète naturelle, qui lui ramène une bouffée d’air pur et de liberté après tous les monde formatés qu’elle a arpenté. Elle la trouve sur Shaya, mais est-ce vraiment la liberté? Après un début très convenu, l’auteur nous met une grande claque et développer un concept sur le rapport à l’autre des plus intéressant.

  • Grenade au bord du ciel

L’idée est ici dès le départ très intéressante. Une expédition découvre un artefact ancien autour de la planète Praxe. Celui-ci révèle des capacités étonnantes. Le format de nouvelle colle très bien à l’histoire. La suite c’est au lecteur de l’imaginer, quel sera l’impact de cet artefact sur l’humanité? est-ce une bonne idée de vouloir le ramener ? Ce que j’ai trouvé le plus intéressant dans ce texte est la description de l’astéroïde qu’on peut visualiser sans aucun problème.

  • Petits arrangements intra-galactiques

Une petite nouvelle fun. On a un peu l’impression d’un gag entre sapinou et couleur schtroumf.

  • Un amour de sable

Un texte qui présente une perspective très intéressante. On attend souvent des extraterrestres un raisonnement identique à celui de l’être humain, une façon comparable de réagir, de ressentir. Mais qu’est-ce qu’on en sait puisque l’autre n’est pas humain ?

 Au final, Sylvie Lainé nous présente quatre textes sur la rencontre de l’autre, l’échange, la découverte, qui sortent des sentiers battus. J’ai eu un véritable coup de cœur pour L’opéra de Shaya et j’ai apprécié les autres nouvelles mais avec moins d’enthousiasme.

 D’autres avis chez : Vert, Jeanne A. Debats, Tigger Lilly, Lorkhan

n°3 N°25

 n° 4 n°1

8 réflexions sur « L’Opéra de Shaya de Sylvie Lainé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :