Le jour où j’ai décidé de lire un livre de développement personnel : Le miracle morning de Hal Elrod

ID :

Auteur : Hal Elrod- Traduction : Christophe Billon – Lecture : Bernard Gabay – Editions Audiolib –  Parution : 17/01/2018 pour cette édition   – durée 5h42 – Prix : 20.90€– Genre : Développement personnel

Quatrième de couverture :

Quel est le point commun entre Richard Branson, patron de Virgin, Anna Wintour, directrice du Vogue US, Tim Cook (Apple), Marissa Mayer (Yahoo !) ? Le succès ? Certainement. Un emploi du temps de ministre ? Aussi. Mais surtout un secret jusqu’ici bien gardé, et lumineux une fois révélé. Toutes ces personnalités ont l’habitude de se lever avant l’aube, et de démarrer leur journée par une à deux heures rien qu’à eux. Deux heures pour faire du sport, méditer, se cultiver, mettre en route leur journée… Devenir meilleur, en somme !
Se lever tôt, d’accord, mais comment et pour quoi faire ?
Avant 8 heures impérativement, et d’un bond, sans se laisser la possibilité de tergiverser.
En sachant très clairement comment remplir cette heure ou ces deux heures que l’on s’offre, comme un « supplément de vie’.
En profitant de ce moment calme, sans téléphone ni mails, pendant que la maisonnée dort, pour méditer, faire du sport, écrire, lire mais surtout, préparer les objectifs de sa journée, à chaque fois comme une nouvelle petite aventure à entamer.Un livre motivant, inspirant, à la portée de tous.

 

Mon avis :

J’entends déjà ceux qui me connaissent pousser de grands cris d’orfraie : « Pourquoi, mais pourquoi ? ». La réponse la plus simple serait parce que. Plus concrètement, lors d’une masse critique de Babelio, je me suis dit : « Tiens demandons un audiobook, pour la voiture ça serait pas mal. Voyons voir ce qu’il y a ? Un livre sur l’organisation ça serait pas mal vu que je me plains de ne pas faire tout ce que je veux ». Me voilà donc avec Miracle morning, offrez-vous un supplément de vie.

J’avais déjà vu passer quelque tweets avec le hashtag Miracle morning, j’étais donc plutôt curieuse. Merci de retenir monsieur le juge que je ne connaissais rien aux livres de développement personnel et encore moins auxdits livres  américains. Me voici donc, pleine de bonnes intentions, avec l’audiobook, dans ma voiture. Play. Cela commence par les malheurs de l’auteur. J’apprends qu’il a failli mourir dans un accident de voiture (s’ensuit les étapes de sa rééducation) et deuxième malheur de sa vie, quasiment ruiné il a connu la dépression. Okay, c’est pas la joie, ça me déprime un peu le matin cette histoire….

Ahhhhh !!! mais c’est pour nous vendre sa méthode!!! (suis-je bête). Commence donc le magnifique blabla qui me donne l’impression d’être à la foire, mon livre lave plus blanc que blanc, mais en plus il vous fait devenir millionnaire! Bon d’accord, faut bien qu’il le vende et puis qu’il motive ceux qui vont se décider à se lever à 5h du matin. En tout cas toutes les bonnes techniques de vente vont être appliquées, avec des rappels réguliers de : cette méthode est géniale, vous allez devenir riche, acheter le livre à vos amis ect.

Vous l’aurez compris, la crise d’urticaire n’était pas loin. Passons ce grand moment de vente à : « j’ai trouvé la solution, tout le monde peut l’appliquer, vous n’avez aucune excuse à être dans le caca ». Là, non je dis non et je pense à la difficulté qu’on peut avoir à s’extirper des sentiments de culpabilité que la société nous inculque depuis notre enfance. Ça me donnerait presque envie de devenir vulgaire tellement ça m’a énervé.

Continuons par  son mantra comme quoi 95%  des gens avaient une vie médiocre, bonjour le jugement de valeur. Alors on fait quoi ? On se regarde le nombril et on considère les autres comme des cafards ? (mais non je ne suis pas énervée 😉 ). Apparemment 95% des gens regretteraient leur vie, à la fin de celle-ci (c’est de là qu’il tire cette idée), chiffre issu d’une étude menée par la caisse d’assurance maladie américaine. Mouiiii, ça m’a l’air bien fiable cette histoire…

J’aurai pu arrêter là bien sûr, personne ne m’a forcé à écouter la suite, mais je suis curieuse et je pense que l’on peut apprendre de tout. Je me suis également dit que je n’étais pas le public cible (étant satisfaite de mon existence), mais qu’il devait bien y avoir des trucs intéressants à un moment.

Bien, j’en arrive à sa méthode qui dans l’absolu comporte de bonnes idées : s’accorder un moment à soi, faire des choses productives, un peu de sport, se motiver si l’on veut atteindre des objectifs…

Le problème c’est la solution, on dort trop, tient on a qu’à se retirer une heure de sommeil. Il conseille de se lever plus tôt d’une heure, mais pas de se coucher plus tôt.  Car on dort trop, il suffit de se dire, je serai en forme demain et le tour est joué.

Je ne sais pas si vous en avez lu, mais il y a pas mal d’articles qui sortent sur les problèmes liés au manque de sommeil comme celui de Science et avenir  sur la maladie d’Alzheimer ou le hors série de la recherche qui parle (entre autre) des troubles liés à la diminution du temps de sommeil.

Allez j’arrête là mes récriminations. Pour synthétiser, quelques bonnes idées pour s’organiser une routine, se motiver pour atteindre un challenge, mais beaucoup de concepts qui me font tout bonnement halluciner et pas dans le bon sens du terme. Sur ce, je vais vous souhaiter de bonnes lectures non productives et aller faire dodo 😀

PS :  J’oubliais, rien à reprocher au lecteur par contre.

20 réflexions sur « Le jour où j’ai décidé de lire un livre de développement personnel : Le miracle morning de Hal Elrod »

  1. retirer des heures de sommeil sans en rajouter avant ? …
    il est fou ! il a pas d’enfants ? (perso j’ai un réveil matin nommé Victor, il me réveille toujours trop tôt ^^’ )
    Je suis sure que des idées sont bonnes à prendre mais pas dans le « dormez moins » ^^ ‘

  2. Que de courage de lire ce bouquin jusqu’au bout ! En tant que couche-tard (et du coup lève-tard), toutes ces injonctions à se lever tôt me rendent dingue pour ma part.

  3. C’est bien d’être curieuse 🙂 Et puis comme ça, tu peux parler du livre, l’ayant écouté. Je pense qu’il se serait tenu à expliquer sa méthode sans vouloir la survendre et éviter les jugements de valeur, cela se serait bien passé (et peut-être aurai-je été curieuse moi aussi). Comme tu l’écris, dégager dans l’absolu les bonnes idées est une bonne stratégie. Mais elles sont aussi mieux exploitées et mieux apportées que dans ce livre-ci.

  4. ahlala ces EtatsUniens, ils sont forts pour pondre des livres « j’ai la solution miracle (et je t’enfonce au passage) »

    Je pense qu’il faut savoir picorer quelques trucs dans ces livres et pour le reste -> poubelle.

    Le sommeil c’est vital, c’est bon pour régénérer nos cellules, pour être bien dans son corps et sa tête alors se priver volontairement d’heures de sommeil précieuses pour se forcer à faire ci ou ça… NIET
    Je suis pour écouter mon organisme qui est lui seul capable de me dire si j’ai besoin de 5 ou 8h de sommeil (avant de tomber malade, je n’y faisais pas attention… J’ai retenu la leçon ^^ )

    Au moins tu l’auras écouté et tu auras jugé sur pièce 🙂

  5. Je ne crois pas aux recettes miracles, et j’ai plutôt tendance à fuir les coachings de ce genre ^_^
    L’espace d’une minute, j’ai eu une grosse frayeur :
    « MJ aurait-elle troqué la littérature de l’imaginaire contre du développement personnel ? 😮 »
    Mais ouf !!! Me voilà rassurée !!! Je dormirai mieux (et plus longtemps pour la peine, na !) cette nuit 😉

  6. C’est courageux de te lancer dans cette lecture, moi à chaque fois qu’un prof vient me voir avec des recommandations qui ressemblent à des bouquins de développement personnel (et purée y’en a dans le domaine de la gestion d’entreprise) j’ai toujours envie de lui faire manger ses livres xD

  7. J’avais entendu parler de cette méthode mais j’avais toujours pensé que le fait de proposer aux gens de se lever plus tôt impliquait de leur proposer par ailleurs d’aller se coucher plus tôt. Je trouve ça dangereux de tenir de tels propos alors qu’on sait pertinemment que c’est exactement le contraire. Ou alors les Américains sont des marmottes ? ô_O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.