Le Crépuscule des arcanes, tome 1 : L’Ensorceleuse de Pointe-Lévy de Sébastien Chartrand

ID :

Auteur : Sébastien Chartrand –  Editions Alire  –  Parution :  04/06/2013  – 434  pages – Prix : 10.90€– Genre : Fantastique

Quatrième de couverture :

En Bas-Canada, après le Grand Choléra et la révolte des Patriotes, seules quelques personnes savent encore pratiquer la version théurgique des arcanes. Pourtant, à Notre-Dame des Tempérances, quelqu’un vient d’utiliser la goétie – la version noire des arcanes – pour modifier le cours naturel des choses. Nous sommes en 1849…

Neveu du curé Lamare, Faustin travaille comme bedeau au presbytère de Notre-Dame des Tempérances. S’il sait que son oncle fait partie des arcanistes survivants, il n’en est pas moins surpris quand, après une pénible divination pratiquée le soir du Mardi gras, le vieil homme le conjure de ramener au plus vite Rose Latulipe, la fille du maire. Or, quand Faustin, accompagné du vicaire François Gauthier, se présente chez le notable, la jeune fille a été enlevée par un mystérieux étranger.
La rencontre de Shaor’i, une Indienne aux pouvoirs arcanistes étonnants, lance les deux hommes sur des sentiers inconnus, d’abord pour recevoir l’aide du chamane Otjiera, puis vers le Mont à l’Oiseau de sinistre réputation, avec pour guide l’homme fort Baptiste Lachapelle.
Pour Faustin, qui découvre avec stupéfaction que des gens peuvent se changer en harfangs, que les lutins et les loups-garous existent tout autant que la bête à grand’queue et les jacks mistigris, c’est la fin de l’innocence… et le début d’une quête dont l’aboutissement final transformera à jamais son existence !

Mon avis :

Il y a un peu plus de deux ans, aux Utopiales, j’avais eu la chance d’assister  à une présentation des Editions Alire et de certains de leurs auteurs. J’avais ainsi eu le plaisir de rencontrer Sébastien Chartrand, qui m’avait bien donné envie de lire son livre. Souvent les livres font un peu dodo dans ma PAL (c’est à dire sur mes étagères). L’approche des Imaginales, avec le Canada&Québec comme pays invité, m’a fait choisir cette lecture.

J’attendais du mystère, de l’accent québécois, des légendes indiennes, des voyages…. je ne fus pas déçue. Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans le Québec du XIXème siècle. On accompagne les habitants dans leur vie difficile, on découvre leurs superstitions, le froid, la place de l’église dans la société….  Je n’ai pas pu m’empêcher de visualiser Notre-Dame des Tempérances comme le village de Notre-Dame-Des-Lacs, de la bande dessinée Magasin Général. Peut-être cela a-t-il favorisé mon immersion. en tout cas en quelques pages j’étais dedans et j’ai dévoré L’ensorceleuse de Pointe-Lévy sur le week-end.

L’auteur va nous faire voyager à la suite de Faustin et de François qui cherchent à découvrir la menace que voulaient déjouer le curé Lamare. Au fur et à mesure on découvre leur réalité , bien différente de la vie de simple quidam : les curés s’avèrent être des arcanistes, les métamorphes existent…. tout cela sur un fond de neige, de Québec qui  cherche son identité (le récit s’appuie sur des événements historiques), d’indiens qui tentent de survivre.

Il y a plusieurs personnages principaux. Tous n’ont pas la même profondeur. Si l’on en apprend beaucoup sur Faustin et Shaor’i, il est bien difficile de parler de François. Peut-être en apprendrons-nous plus dans le tome suivant ? Shaor’i, l’indienne farouche, reste en tout cas ma préférée avec son caractère bien trempé.

Pour conclure, j’ai dévoré ce premier tome avec grand plaisir. J’ai particulièrement apprécié la magie des arcanes. J’ai voyagé dans un Québec fantastique, contrat remplie. Vivement Les Imaginales que j’achète le tome 2!

 

Dautres avis chez : Vert, Shaya

3 réflexions sur « Le Crépuscule des arcanes, tome 1 : L’Ensorceleuse de Pointe-Lévy de Sébastien Chartrand »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.