Imaginales en approche!

L’année dernière faute de de congé, je n’avais pas pu y aller. Cette année, youpiiiiiiiiiiiiiiii!!! hourrraaaaaaaa!!!!! tout ça tout ça, je vais retourner aux imaginales 🙂

Je vous renverrais bien à mes billets d’il y a deux ans pour vous présenter le festival, mais oups…. je n’en ai pas fait. Il y a ceux des éditions précédentes, bien entendu, pour vous plonger dans cette ambiance unique, puisque j’y suis allée en 2013, 2014 et 2015 .

il est donc temps de se préparer (au delà du choix de mes dernières lectures), faire un pré-programme (que je suivrais pas), lister les livres à apporter pour les dédicaces, faire une pré-liste d’chat (vais-je l’exploser?).

Jeudi 24 mai

10h00 : Coup d’envoi avec Anne Besson, Sébastien Chartrand, Jean-Laurent Del Socorro,Steven Erikson, Karoline Georges, John Howe, Patrick Senécal,
Jean-Louis Trudel et Élisabeth Vonarburg

14h00 : Heureux qui, comme le lecteur… a fait un beau voyage ! avec Jean-Luc Bizien, David Bry, Nnedi Okorafor

16h00 : Fées et autres créatures violentes ou séduisantes ? avec Fabien Cerutti, Sara Doke, Patrick McSpare, Estelle Vagner

17h00 Révoltes et guerres de libération… chez les écrivains de fantasy !
avec Lionel Davoust, Manon Fargetton, Estelle Faye

20h30 : Soirée Court Métrage
“Tout ce qui grouille sous la mer ”, Estelle Faye /Fabien Legeron
“Expire”, Magali Magistry
“The absence of Eddy Table”, Rune Spaans
“Animal”, Jules Janaud / Fabrice Le Nézet
“Event Horizon”, Joséfa

 

Et la suite? Eh bien petit problème de transport et de connexion m’ont empêcher de continuer mon article. ..

Argh….

Alors j’essaierai de compléter ou ce sera directement dans le compte-rendu 😉

Pour me suivre pendant le festival : instagram ou Twitter .

A bientôt !

4 réflexions sur « Imaginales en approche! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.