La maîtresse de guerre de Gabriel Katz (sortie le 16 janvier 2014)

Quatrième de couverture :

Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes…

 

Ahhhhh le nouveau Gabriel Katz! Je l’attendais avec beaucoup d’impatience après avoir adorer la trilogie Le Puits des Mémoires. Autant vous dire que lorsque Book en stock l’a proposé en partenariat j’ai sauté sur l’occasion !

Et cette lecture alors ?

Gabriel Katz, une fois de plus, arrive à plonger son lecteur directement dans l’histoire, dans l’ambiance du livre. L’enfance de Kaelyn est effleurée pour la placer très rapidement sur un bateau en partance pour la guerre. Nous découvrons alors une femme de caractère qui souhaite faire ses preuves, mais elle va devoir faire avec la réalité de la guerre. Rebondissements, amours, batailles étaient à l’ordre du jour et j’ai dévoré l’histoire jusqu’à la fin. J’ai adoré que l’héroïne soit une femme. Une lecture très rapide, mais qui m’a laissée un peu sur ma faim. Je n’ai pu m’empêcher de comparer ce livre avec le Puits des mémoires et j’ai trouvé l’histoire moins complexe, les personnages moins fouillés. Comme un soupçon d’inachevé.

Pourtant la touche Gabriel Katz  est là, le rythme de l’histoire est bien mené, il y a une touche d’humour (peut être un peu moins).

Les personnages sont toujours à fort caractère. J’ai adoré Kaelyn, qui voudrait qu’on ne la traite plus comme une petite fille et qui souhaite faire ses preuves en tant que guerrière. Le maître de guerre Hadrian est taciturne, mais peut faire rêver plus d’une midinette. Et dans les personnages effrayant, il y a l’amoureux éconduit qui s’est transformé en barbare assoiffé de sang (brrrr).

Mais j’ai ressenti quelques manques à la lecture, j’aurais par exemple souhaité que l’enfance de Kaelyn soit un plus dévoilée, que les personnages soient plus creusés.

Au final une lecture très agréable, qui vous fera passer un bon moment, mais qui manque un tout petit peu de piment. 

 

D’autres avis chez : Ptitetrölle, Book en stock, Crunches

 

          n°6

Maeve Regan, tome 4 : A pleines dents de Marika Gallman

Quatrième de couverture :

Tuer son père aurait dû mettre un terme aux ennuis de Maeve. Mais les choses ne se passent jamais comme prévu. Non content de la retenir prisonnière dans un château infesté de vampires, Connor veut se servir d’elle pour prendre la place de Victor. Sans pouvoirs, sans alliés et sans échappatoire, Maeve devra faire équipe avec la dernière personne sur Terre dont elle souhaite l’aide : son ancien mentor qui l’a trahie, Benoxh. Et c’est sans parler de la deuxième partie de la prophétie, qui la voue à devenir plus malfaisante que ne l’était son père…

 

En décembre, c’est le mois de Marika Galleman sur bookenstock et j’ai eu l’opportunité de lire le tome 4 des aventures de Maeve Regan dans ce cadre. je l’aurais lu bien sûr dans tous les cas.

 

Mon ressenti :

Quel bonheur de retrouver Maeve Regan, certes en mauvaise situation, mais je n’en dirais pas plus, lisez le tome 3 pour le savoir. L’histoire redémarre au quart de tour comme si le lecteur venait de reposer le tome 3. J’ai dû me forcer à ralentir mon rythme de lecture pour pouvoir savourer celle-ci. Dans ce tome le cadre est beaucoup plus noir et cela va de paire avec l’héroïne qui est plus mature. Difficile de parler de l’histoire sans en dévoiler des éléments cruciaux. Je peux juste dire qu’elle est très prenante et qu’une fois de plus Marika Gallman tient ses lecteurs en haleine jusqu’à la fin. Et quelle fin ! J’aurais bien enchaîné avec le dernier tome de la série.

Mais quel est son secret ? Une bonne dose d’action, un grosse louche d’humour, une héroïne attachante, suffisamment de bagarre… je ne sais pas. En tout cas ce qui est sûr, c’est que sa recette fonctionne à merveille.

Bien entendu le livre repose sur son personnage principal Maeve. Je la trouve formidable car pleine de punch, mais également de doute. Comme beaucoup de héros, elle n’a rien demandé à personne et souhaiterait pouvoir vivre sa vie tranquillement. Mais pas de chance, l’histoire est tout autre. Ce qui fait tout son charme, c’est justement ses réactions aux anicroches du destin. Et que serait Maeve sans ses acolytes ? Mention spéciale à Lala et Rosita.

Au final, vous l’aurez compris, une fois de plus je me suis régalée à la lecture de ce tome 4 des aventures de Maeve Regan, A pleines dents, rondement mené. Et maintenant j’attends de pieds ferme le cinquième et dernier tome.

                                                 n°4

Le mois de décembre 2013 sera le mois de … Marika Galleman sur Book en Stock

Mais keskecé ?
 
Les « mémés » de Book en stock ont décidé depuis 2011 de mettre en avant chaque mois un auteur en lui donnant la parole. 
Elles ont appelé ce rendez-vous : LE MOIS DE…
 
Et alors ?
Et bien en décembre c’est le mois de Marika Galleman! vous savez l’auteur de Maeve? Petite piqure de rappel avec ma chronique du tome 1 et avec le petit déjeuner partagé aux Imaginales.
Et où ça se passe ?
Alors viendez nombreux! Viendez!
Pas encore convaincu ? Marika a créee une bande annonce visible ici.
 
La présentation en détail de Dup et Phooka :


Le principe dans les grandes lignes:

1)  On annoncera le projet ainsi que l’auteur qui sera accueilli un mois avant sur le blog.
On implique les autres blogueurs qui voudront nous suivre afin de faire une liste de liens vers les chroniques existantes sur chaque roman, les articles, itv parues à droite et à gauche. A vous blogueur de venir nous donner vos liens en commentaires, par mail, comme vous voulez pour qu’ils soient insérés dans l’article qui sera fait sur l’auteur pour « son » mois.

2) Le 1er de chaque mois, on fait un billet de présentation de l’auteur avec les liens reçus.

Les blogueurs qui le souhaitent pourront reprendre partie ou tout de ce billet sur leur propre blog (avec le lien qui va bien) pour inciter leurs lecteurs à participer à l’échange qui suivra.

3) Puis on ouvre un autre billet, le même jour ou le lendemain, qui servira d’échange entre l’auteur et ses lecteurs durant tout le mois.
   Le contenu de ce billet aura l’orientation que désire l’auteur bien sûr ! 

Soit un débat  sur un sujet choisi par l’auteur et en rapport avec le monde de la littérature 
Soit  une itv en quelque sorte participative…

4) A la fin du mois, on fait un billet récapitulatif des échanges, et on  redonne la parole à l’auteur s’il le souhaite pour conclure son mois et si de nouveaux liens sont apparus (genre vous avez lu entre deux un livre de cet auteur, on les remets ici ! :))

Faites circuler l’info pour que tout le monde soit prêt le jour J. Plus il y aura de monde et plus l’échange avec l’auteur sera sympa et enrichissant !!

Le Cycle de Lanmeur, intégrale, tome 1 : Les Contacteurs de Christian Léourier

Quatrième de couverture :

Quand les hommes de la planète Lanmeur accèdent au voyage spatial, ils ont la surprise de découvrir que d’autres humanités s’épanouissent dans l’univers. Un hasard ? Peut-être pas. Lanmeur lance alors l’idée du Rassemblement et envoie des contacteurs sur ces mondes plus ou moins avancés, avec pour mission de les intégrer à sa propre civilisation. Mais quel projet se cache derrière ces sociétés si différentes ? Qui sont les Rêveurs de l’Irgendwo, auxquels Lanmeur devra tôt ou tard se confronter ?

 

J’ai connu Le cycle de Lanmeur de Christian Léourier, car Les éditions Ad Astra ont eu le Prix spécial du Grand Prix de l’Imaginaire 2013 pour la publication de l’intégrale du Cycle de Lanmeur (les deux premiers volumes) . Ensuite plusieurs blogueurs l’ont plébiscité (dont Lelf) et oh miracle Book en stock l’a proposé en partenariat dans le cadre de « Le mois de » consacré à Christian Léourier en novembre. J’ai eu la très grande chance d’être retenue ! Et j’en suis plus que ravie, ma chronique devrait vous le démontrer.

 

Mon ressenti :

Ce premier tome présente en fait trois romans du cycle de Lanmeur : Ti-Harnog, L’homme qui tua l’hiver et Mille fois Mille fleuves. Je vais parler des trois en même temps puisque je les ai lus à la suite.

J’ai commencé par le premier roman, Ti-Harnog. Il y a des lectures qui vous surprennent vraiment et ce fût le cas. Je ne m’attendais pas à rencontrer un tel plaisir à lire Le cycle de Lanmeur. J’ai été happée par la lecture et dès la première histoire terminée j’ai enchaîné avec la suivante, L’homme qui tua l’hiver, de même avec la troisième. Chacune présente un monde particulier, aussi bien au niveau de son climat, de sa géographie que de ses habitants. Ils ont chacun leur propre culture, même si dans ces trois romans on peut trouver des similitudes entre les modes de vie des populations, qui utilisent peu ou pas la technologie. Ce qui m’a beaucoup plus est que dans les trois récits on découvre trois facettes différentes de Lanmeur. Dans Ti-Harnog on suit l’arrivée d’un contacteur sur un « nouveau monde » et comme lui on découvre ce nouvel univers, on partage ses surprises, ses réflexions… Dans l’homme qui tua l’hiver, le contact avec Lanmeur est établi depuis longtemps et des Lanmeuriens sont installés sur Nedim, enfin dans Mille fois Mille fleuves plusieurs contacteurs sont présents et reconnus pour ce qu’ils sont, mais il n’y a pas encore d’échange avec Lanmeur.

L’écriture de Christian Léourier est étonnante. Elle est presque poétique et en même temps très précise. Elle mêle des concepts qui ne s’appréhendent pas immédiatement, comme les croyances sur Nedim, tout en étant facile à lire. Un régal.

Dans ce tome mon personnage préféré est Twern, le contacteur envoyé sur Ti-Harnog. Je l’ai accompagné dans sa découverte de Ti-Harnog, j’ai suivi ses réflexions, d’une confiance aveugle en Lanmeur il prend peu à peu du recul. Il s’adapte comme il peut aux légendes locales et démontre au fur et à mesure une force de caractère impressionnante ainsi qu’un grand charisme. Chaque récit a son héros, ses personnages principaux, qui nous en apprennent toujours un peu plus sur l’homme. Car ces mondes imaginaires permettent de mettre en exergue les interrogations de notre société. 

Le roman que j’ai préféré, tout en ayant fortement aimé les trois, est  Mille fois Mille fleuves. Pourquoi ? Peut-être parce que dans ce monde l’eau prédomine et c’est un élément qui me parle particulièrement.

Au final, une lecture qui m’a enchantée, qui m’a fait rêver, qui m’a fait réfléchir et qui m’a poussée à acheter le tome 2 de l’intégrale (c’est malin… 😉 ). Alors si vous voulez voyager n’hésitez pas.

 

D’autres avis chez BookenstockBlackwolf, Marmotte, Tiger Lilly, Lune, Acro

 

 

n°2 

Le mois de novembre 2013 sera le mois de … Christian Léourier sur Book en Stock

Mais keskecé ?
 
Les « mémés » de Book en stock ont décidé depuis 2011 de mettre en avant chaque mois un auteur en lui donnant la parole. 
Elles ont appelé ce rendez-vous : LE MOIS DE…
 
Et alors ?
Et bien en novembre c’est le mois de Christian Léourier, l’auteur notamment du Cycle de Lanmeur et je vais avoir le plaisir de participer aux échanges (je l’avais déjà fait en dilettante pour marie Pavlenko et Olivier Peru).
Et où ça se passe ?
Alors viendez nombreux!
 
La présentation en détail de Dup et Phooka :

 


Le principe dans les grandes lignes:


1)  On annoncera le projet ainsi que l’auteur qui sera accueilli un mois avant sur le blog.
On implique les autres blogueurs qui voudront nous suivre afin de faire une liste de liens vers les chroniques existantes sur chaque roman, les articles, itv parues à droite et à gauche. A vous blogueur de venir nous donner vos liens en commentaires, par mail, comme vous voulez pour qu’ils soient insérés dans l’article qui sera fait sur l’auteur pour « son » mois.2) Le 1er de chaque mois, on fait un billet de présentation de l’auteur avec les liens reçus.
Les blogueurs qui le souhaitent pourront reprendre partie ou tout de ce billet sur leur propre blog (avec le lien qui va bien) pour inciter leurs lecteurs à participer à l’échange qui suivra.

3) Puis on ouvre un autre billet, le même jour ou le lendemain, qui servira d’échange entre l’auteur et ses lecteurs durant tout le mois.

   Le contenu de ce billet aura l’orientation que désire l’auteur bien sûr ! 

Soit un débat  sur un sujet choisi par l’auteur et en rapport avec le monde de la littérature 
Soit  une itv en quelque sorte participative…

4) A la fin du mois, on fait un billet récapitulatif des échanges, et on  redonne la parole à l’auteur s’il le souhaite pour conclure son mois et si de nouveaux liens sont apparus (genre vous avez lu entre deux un livre de cet auteur, on les remets ici ! :))
Faites circuler l’info pour que tout le monde soit prêt le jour J. Plus il y aura de monde et plus l’échange avec l’auteur sera sympa et enrichissant !!