Le puits des mémoires, tome 2 Le fils de la lune de Gabriel Katz

Quatrième de couverture :

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Tout d’abord je remercie chaleureusement Livraddict et les Editions Scrinéo pour ce tout premier partenariat. Je dirais que je commence en beauté.

         

 

L’histoire en quelques mots :

Olen, Karib et Nils arrivent au pays de Woltan. Plutôt que de continuer à fuir, ils ont décidé de trouver la vérité sur leurs identités et sur ce qu’on leur reproche, à savoir un régicide. Ils partent donc en quête de la famille de Rhoald, que Olen suppose être. Mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Je n’en dit pas plus.

Ma lecture :

Même si le début du livre n’est pas aussi fracassant que celui du tome 1, il nous replonge immédiatement dans l’histoire. On reprend contact avec nos trois héros et on est replongé (avec délice) dans leurs aventures. le reste du livre est encore mieux. L’histoire et les nombreux retournement de situation maintiennent le lecteur en haleine. Et quand le livre est terminé, on en redemande.

Par quel alchimie l’auteur arrive à captiver le lecteur tout autant que dans le tome 1 voir plus? Par l’histoire certes, il nous ménage de nombreuses surprises toutes plus inattendues les unes que les autres, mais également grâce à son style. La lecture est facile d’accès, tout en étant riche. Les descriptions permettent très bien de visualiser les paysages, les châteaux, les personnages. Justement ces personnages ont tous des traits de caractères différents. Gabriel Katz a une imagination très riche, que sa plume traduit avec merveilles. Le tout avec beaucoup d’humour. Je ne me suis toujours par remise de l’inspiration de Karib quant au choix de son prénom.

Ce second tome m’a réconcilié avec Olen. Même si sa rencontre avec sa véritable identité montre qu’il est un coeur d’artichaud, on comprend que son comportement dans le royaume d’Elion était un trait de son caractère, profondément enfoui. Ce n’est pas cela qui m’a rabiboché avec lui, mais que justement, il prenne de la distance par rapport à son ancienne identité.  Son vrai moi a une position confortable mais cela ne lui suffit plus. Il en va de même pour Karib. Sa place dans le monde de Woltan explique certains de ses comportements dans le tome 1 et de le début du tome 2. Mais son aventure anonyme lui a également beaucoup apporté et il ne veut pas l’oublier. Enfin Nils, il reste mon chouchou, s’il on peut dire ça d’un grand guerrier. Par contre je redoute d’en apprendre plus de lui, les facettes de son ancienne vie qui se révèlent étant pleine de brutalité. J’aime beaucoup la façon dont l’auteur distille  les réminiscences du passé des héros dans leur comportement et comment celles-ci peuvent se retrouver en butte avec le nouveau caractère qu’ils se sont forgés. Il y aurait de quoi faire un débat sur : que fait notre personnalité ? Notre éducation, notre entourage? Où sommes-nous programméS dès la naissance?

Mais revenons au livre dont la lecture est toute en plaisir, si on sais gérer son stress, le suspens étant parfois intenable. J’ai particulièrement apprécié la découverte des vrais identités d’Olen et de Karib. D’une part pour la façon dont elle se fait et d’autre part du fait des statuts qu’on leur découvre. Je ne veux surtout pas donner de détail, mais la découverte de leur véritable moi vaut son pesant d’or et produit des anecdotes assez comiques. Ce tome est également l’occasion de découvrir des personnages secondaires attachant comme Ghail l’intendant du doyen des mages de Woltan.

Au final, l’auteur arrive à garder l’intrigue débutée dans le tome 1 palpitante. Les aventures se poursuivent à un rythme soutenu, il n’épargnera rien à ses lecteurs. La fin a été tout bonnement intenable pour mes nerfs, Gabriel Katz serait-il un brin sadique? Vous l’aurez compris j’attends le tome 3 avec impatience!

A lire

Et ici mon avis sur le tome 1.

2 réflexions sur « Le puits des mémoires, tome 2 Le fils de la lune de Gabriel Katz »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :