Quelques nouvelles proposées par la revue Anglemort

« Angle Mort est une revue électronique de littératures de genre (science-fiction,fantasy, fantastique, etc.). Elle propose des nouvelles en ligne d’auteurs francophones ou traduits, en accès gratuit sur le web ou à l’achat d’un numéro complet. » http://www.angle-mort.fr/

J’ai lu la majorité des nouvelles ci-dessous, car elles étaient sélectionnées pour le prix Rosny aîné 2013. Aucune n’a été retenue pour le second tour, ce qui ne les empêche pas d’avoir de nombreuses qualités. N’ayant lu aucun ouvrage de ces auteurs, cela m’a donné un premier bon aperçu de leur style. Les trois premières m’ont énormément plu.

  • Resolute Bay de Lucia Renart (Anglemort n°6)

En quelques pages l’auteur arrive a créé une histoire de science fiction riche et complexe. Elle crée une ambiance tendue, pleine d’attente en quelques mots. Le lecteur est appâté et souhaite en savoir plus.

  • Glamour Über Alles de Eric Holstein (Anglemort n°6)

J’ai mis un certain temps à comprendre vers où nous amenait l’auteur. Il faut dire qu’il le fait avec subtilité. Je n’en dirais pas plus pour préserver la surprise aux prochains lecteurs. Cette histoire fantastique est surprenante, voir inquiétante. Une écriture efficace pour une intrigue rondement menée.

  • Paysage avec intrus de Jean-Claude Dunyach (Anglemort n°8)

Science fiction ou fantastique, voilà une nouvelle bien difficile à définir. L’auteur arrive à mêler grands espaces et petits hommes verts. Un mélange intéressant emprunt de rêveries.

  • Sept seconde pour devenir un aigle (Anglemort n°7)

Une nouvelle contemporaine, un combat écologique, des concepts décroissants sur fond d’héritage indien. Ou la même chose mais en mélangeant l’ordre des mots. Une écriture percutante, un texte comme un extrait d’un livre plus long, mais une histoire à laquelle je n’ai pas accroché.

  • Down there by the train de Léo Henry (Anglemort n°8)

Dans ce monde post-apocalyptique, les humains sont devenus des rats, ils se comportent en tant que tel, il n’y a plus d’espoir. Cette nouvelle m’a laissée un peu circonspecte et interrogative : où l’auteur veut-il aller? A-t-il transmis son message? Un texte que j’ai moins apprécié.

 N° 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :