Le chat noir d’Edgar Allan Poe

Aujourd’hui dans le cadre du challenge d’Halloween la thématique proposée est : Chats noirs. « Les chats noirs portent bonheur. La preuve les sorcières en sont accompagnées. »

L’occasion pour ouvrir le magnifique recueil d’Edgar Allan Poe : Les contes macabres, illustré par Benjamin Lacombe.

Pour ne pas frissonner d’angoisse je préfère lire ces nouvelles à petite dose.

Il est très difficile de vous parler du génie de Poe, il parle de la noirceur humaine avec beauté, rend presque élégant le macabre, le tout dans une ambiance  glauque. Le personnage principal incarne la bonté au début du récit pour finir par être un infâme meurtrier, nous allons le suivre dans sa dégringolade au fur et à mesure du récit. Point de happy end, car si le méchant est attrapé il a déjà accompli bien des méfaits.

Le texte est superbement illustré par Benjamin Lacombe. Les images nous plongent en plein XIXème siècle.

Dans un autre genre, il y a les illustrations de Gris Grimly. elles valent égalment le coup, mais dans un tout autre registre.

C’est fou comme ces illustrations différentes donnent l’impression de lire deux textes différents…

 

6 réflexions sur « Le chat noir d’Edgar Allan Poe »

  1. Aaaah, ce livre illustré est dans ma wishlist depuis un sacré moment J’imagine que Lacombe s’est bien amusé à illustrer les nouvelles de Poe. Je suis fana des illustrations de Grimly, aussi ! que j’ai découvert justement avec « Quatre histoires fantastiques ». L’histoire en elle-même glace le sang, mine de rien.

  2. J’aime beaucoup ces « Contes macabres » illustrés par Benjamin Lacombe mais « Le Chat noir » me dérange terriblement. J’ai relu la nouvelle l’an dernier (en sachant pourtant ce qui m’attendait) mais je n’arrive toujours pas à voir autre chose que cette cruauté impitoyable!

    1. Certes il y a le chat, mais sa pauvre femme aussi!
      Posté par Mariejuliet, mardi 07 octobre 2014

      Un vrai cauchemar cette nouvelle!
      Posté par Hilde, mercredi 15 octobre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :