Charlie et la chocolaterie de Roald Dalh

Quatrième de couverture :

Le métier de visseur de capuchons de tubes de dentifrice ne permettait pas à Mr Bucket de subvenir aux besoins de sa nombreuse famille : Mrs Bucket son épouse, grand-maman Joséphine et grand-papa Joe, grand-papa Georges et grand-maman Georgina. Sans oublier son fils Charlie dont le rêve le plus fou était de manger du chocolat! Aussi quelle ne fut pas l’émotion du jeune garçon en apprenant que Willy Wonka invitait cinq enfants à visiter sa merveilleuse chocolaterie, la plus célèbre du monde entier. Les cinq enfants qui découvriraient un ticket d’or caché dans cinq bâtons de chocolat.

J’ai reçu ce livre lors d’un swap spécial Tim Burton. Étant un livre pour enfant il ne m’attirait pas plus que ça. Heureusement Livra’deux pour Pal’Addict édition 3 est passée par là. Ma binôme Nadajou me l’a proposé et c’était parti pour la lecture. En cette période de fête j’ai trouvé cette lecture appropriée.

 

L’histoire en quelques mots

La famille de Charlie est très très pauvre. Le chocolat est donc une denrée très rare. Mais par une grande chance, Charlie gagne le droit d’aller visiter la magique et énorme usine de Willy wonka, grand confiseur.

 

Mon ressenti

Le début du livre dépeint la pauvreté de la famille de Charlie. Il place l’importance de l’usine de fabrication de chocolat et autres confiseries dans la vie de Charlie. Nous sommes tout de suite plongé dans cette univers ou le chocolat est le produit de luxe ultime pour le pauvre petit Charlie.Comme c’est un conte pour enfant cette misère très profonde ne semble pas si grave, ce qui peut faire un peu bizarre. La suite du livre est entraînante. Malheureusement j’ai trouvé la fin un peu brutale avec un happy end vite expédié.

Le style est adapté aux enfants, mais n’est pas bêtifiant, la lecture a été agréable et très fluide. L’auteur décrit avec beaucoup d’humour les travers de caractères des humains, qu’ils soient enfants ou adultes.

J’ai adoré le personnage du grand-père Joe qui accompagne Charlie dans la visite de l’usine. Ce papy rigolo est très attachant. Par contre j’aurais aimé que le personnage de Willy Wonka soit plus développé, ses agissements restent très mystérieux.

J’ai rêvé à la lecture des descriptions des différentes salles de l’usine, en amatrice de sucrerie et de chocolat j’aurais voulu y être !

En conclusion, eh bien c’est vraiment un livre pour enfant, donc court, un brin gentillet et avec un peu de morale. A faire lire aux enfants pour le rêve et l’humour ou bien à lire à vos enfant le soir !

 

 

2 réflexions sur « Charlie et la chocolaterie de Roald Dalh »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :