Bride Stories, tome 1 de Kaoru Mori

ID :

Auteur : Kaoru Mori – Edition Ki-oon – Parution : 09/062011 – 186 pages – Prix : 7,65€ – Genre : manga seinen

Quatrième de couverture :

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

 

Voilà une lecture qui change beaucoup de mes lectures classiques : un manga, pas SFFF, plutôt historique. Qu’est-ce qui m’y a amené? Les retours de la blogosphère.

 

Mon ressenti :

Plutôt que de faire de grand discours, voici la première image. Elle devrait vous permettre de comprendre pourquoi je suis tombée sous le charme de ce manga.

J’ai été épatée par les dessins. Très riches en détails, ils permettent de découvrir avec précision la vie de peuples d’Asie centrale au 19ème siècle. Du début jusqu’à la fin, ils restent magnifiques. Aucun arrière plan n’est bâclé, les visages sont toujours dessinés avec minutie et reflètent toutes les émotions des différents personnages. Un régal pour les yeux.

Le tome 1 de Bride Stories raconte la vie d’Amir et de Karluk. Futurs époux, 12 ans les séparent. Au fur et à mesure des pages ils apprennent à se connaître. Il n’y a pas que l’âge qui les sépare, mais également la culture, car ils ne viennent pas du même peuple. Au fil des jours une complicité naît et le lecteur est à une place privilégiée pour le voit. A la lecture, j’avais presque l’impression de regarder un documentaire, mais sans aucun voyeurisme. J’ai appris des choses sur les us et coutumes de ces peuples, j’ai tremblé avec Amir pour des choses qui ne nous inquiètent plus au XXIème siècle en Europe comme une « simple fièvre », je me suis passionnée pour leur histoire. 

Mais le récit ne se limite pas à l’histoire des deux mariés, l’auteur le parsème de morceaux de vie d’autres personnages, de relations avec les autres tributs, si bien que le lecteur ne s’ennuie jamais. Un bon dosage entre récit, description, action.

Le personnage d’Amir m’a beaucoup plu. Sans être indépendante, du fait des coutumes de son peuple, elle est très autonome et ne se laisse pas démontée par les différences culturelles entre elle et son mari. C’est une femme de caractère.

Au final j’ai été ravie de découvrir ce manga, qui est très riche aussi bien au niveau des dessins (spectaculaires) qu’au niveau de l’histoire. J’ai d’ailleurs déjà lu le tome 2 et je ne compte pas m’arrêter là.

  

D’autres avis chez : Jae-Lou, SnowLiestra…

4 réflexions sur « Bride Stories, tome 1 de Kaoru Mori »

  1. Cette saga est reconnue. J’ai vraiment envie de la découvrir même si le thème au départ ne me parle pas trop. En tout cas, les illustrations que tu nous montres sont alléchantes !

  2. Excellent choix d’image. C’est justement cette planche qui m’a convaincue de me lancer dans ce manga. Il faut dire que c’est le tout premier que je lisais, et j’ai été séduite !

Répondre à lluze Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :