Back to the past : ma bibliothèque, novembre 2018

Novembre, les Utopiales bien sûr et pleinnnnnssss de livres!!!!

Le SWAP London calling

Voici la sélection que m’a concocté Mypianocanta :

L’Empire immortel, tome 1 : God save the queen de Kate Locke : Je l’avais dans ma wish-list et un peu oublié j’avoue. En relisant la quatrième de couverture, je me suis rappelée comment il avait atterri là et j’en suis bien contente. Je sens que je vais bien m’amuser.

 La toujours sémillante reine Victoria règne sur l'Empire britannique. Un Empire où l'aristocratie se compose de loups-garous et de vampires, où les gobelins vivent sous terre et où les mères veillent à ne pas laisser leur progéniture traîner dans les rues une fois la nuit tombée. Un monde où appartenir à la noblesse signifie être infecté par la peste, où l'hystérie est l'affliction populaire du moment et où les sangsues sont considérées comme un mets raffiné.

Le roi en jaune de Robert W. Chambers : Un livre très étrange, datant de 1895, cité par H. P. Lovecraft, ayant servi à la création de la série True détective. Intriguant. Et une belle édition en plus.

L’étrangleur de Cater Street de Anne Perry : Cadeau bonus, un policier historique de l’illustre Anne Perry, que je n’ai toujours pas lu. Plus d’excuse.

 

Le retour des Utopiales

Cyberland de Li-Cam : Je suis à la recherche de livres dans le genre cyberpunk pour mon gamer. Je ne pouvais donc pas le rater, avec un titre pareil 🙂

Anthologie 2018 des Utopiales : L’anthologie 2017 m’a énormément déçue. Après la lecture du sommaire, j’ai décidé de lui laisser encore une chance cette année car il y a beaucoup d’auteurs que j’apprécie.

Dans la toile du temps de Adrian Tchaikovsky : J’ai entendu beaucoup de bien de ce roman de SF lors de sa sortie. J’ai donc profité de la venue de l’auteur aux Utopiales pour l’acheter et me le faire dédicacer.

Underground Airlines de Ben H. Winters : Le pitch m’a vraiment plus. C’est une uchronie, mais pour une fois elle ne se passe pas pendant la seconde guerre mondiale. Le point de divergence est l’abolition de l’esclavage, qui n’a pas eu lieu dans tous les Etats des USA.

Techno Freaks de Morgane Caussarieu : J’apprécie les romans de Morgane Caussarieu, notamment pour leur originalité. Je crois bien que je les ai tous d’ailleurs. Il me manquait le petit dernier, qui quitte le registre du fantastique pour celui de la teuf et de la drogue. Ça va décaper !

Dans ma boîte aux lettres

Les étoiles sont légion de Kameron Hurley : En 2017, le tout nouveau directeur de collection de la future nouvelle collection Albin Michel Imaginaire, m’avait vendu ce livre (à paraître) en m’expliquant qu’il y avait des vaisseaux-mondes organiques (ouhhhh comme c’est bizarre). Je vais pouvoir découvrir ce qu’il en est.

L’Envolée des Enges de Claire Krust : Sortie pour la rentrée de la fantasy, j’ai lu des retours totalement divergents. Est-ce que cette histoire d’Enge sera ma came ou pas ? A voir.

6 réflexions sur « Back to the past : ma bibliothèque, novembre 2018 »

  1. Les Utopiales, LE truc qui fait exploser ta PAL et ta bibli ^^

    Les étoiles sont légions a aussi rejoint ma bibli (bien vendu par Tigger Lilly d’ailleurs)

    Tu as de belles heures de lecture devant toi avec cette belle récolte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.