Vestiges, tome 1 : La Reine Oubliée de Rose Royl (OCDC 2014)

Quatrième de couverture :

Cassie Prédier, 16 ans, sent que son monde a changé. Imperceptiblement. Inscrite depuis peu à l’Institut Privé du Sacre, Cassie découvre vite qu’elle évolue au sein des privilégiés et que parmi eux, se trouve une classe élitiste, l’inaccessible Classe A.

Alors pourquoi certains des élèves de cette classe – tels Salomé et le beau Evon – s’intéressent-ils à elle ? Qui est cette magnifique jeune femme que seule Cassie peut voir et avec qui elle se sent inextricablement liée ? Cassie sent que son monde va changer. Définitivement.

Et si vos désirs étaient des ordres ? Dans ce cas, prenez garde à vos souhaits…

 

 1ère lecture

Mon ressenti :

J’aime bien les surprises, quand elles sont agréables. La quatrième de couverture de ce livre ne m’avait pas convaincue, j’avais peur d’une énième redite de thèmes déjà abordés. Quel bonheur de commencer ce livre et de me rendre compte qu’il n’y avait pour moi rien de connu, des idées nouvelles, une intrigue prenante! Bref cette lecture m’a rapidement conquise et m’a tenue en haleine jusqu’à la fin du livre. Ce fût donc une très bonne surprise ! Les protagonistes étant des adolescents, j’aurais juste classé ce livre en Young adult, car il en a toutes les caractéristiques.

Le style de l’auteur est très fluide et facile à lire. Le texte est bien équilibré entre descriptions et actions, un mélange savamment dosé.

Je me suis rapidement prise d’affection pour l’héroïne Cassie, pas parce qu’elle se retrouve orpheline (ce n’est pas un spoil, c’est expliqué au tout début du livre), mais par son caractère. Ses réactions sont très humaines et crédibles. Ce premier tome  présente plusieurs personnages secondaires, les amis de Cassie, mais ils m’ont moins conquis. Je me demande comment ils vont évoluer.

Il n’y a pas de moments qui m’ait particulièrement plu ou déplu, plutôt un des éléments de l’histoire qui ne me plaît pas, à savoir l’origine des pouvoirs des adolescents. Je trouve ça un peu incongru comme choix. Mais je ne peux pas développer aux risques de vous en raconter trop. Si vous voulez le savoir, envoyer moi un message et je vous répondrais.

Au final, cette lecture s’est avérée très plaisante, du fantastique young adult. Un des ressorts narratifs ne m’a pas convaincue, mais j’ai quand même très envie de connaître la suite.

 n°5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :