Top Ten tuesday n°3 : Les 10 thèmes ou mots du titre qui ne vous font surtout pas acheter le livre

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Le thème cette semaine est : 

Les 10 thèmes ou mots du titre qui ne vous font surtout pas acheter le livre

 Voilà un thème un peu plus facile (au premier abord bien sûr), il faut quand même arriver à 10.

Je ne pense pas que les mots d’un titre m’empêchent d’acheter un livre, car même si quelques mots pourraient m’énerver, ils peuvent toujours être accompagnés d’autres qui rendent le titre humoristique. Un exemple : Comment trouver l’homme idéal ? « Argh osecourrrrrrrrrrrrr je fuis ». Comment trouver l’homme idéal parmi les zombies. « Oh, mais ça à l’air marrant ça ».

Je vais donc plutôt me concentrer sur les thèmes qui me font fuir.

  • La maladie : la vie de tous les jours suffit, je n’ai pas envie qu’un livre rajoute son poids d’angoisse.
  • La romance pure et dure : parce que je m’ennuie.
  • Le développement personnel : cf. ci-dessous.
  • Les leçons de moral : genre il faut vivre sa vie comme ça.
  • La religion
  • Apologie d’un mouvement réactionnaire ou raciste ou xénophobe ou homophobe : faut-il vraiment expliquer pourquoi?

 Après réflexion, j’ai bien trouver un cas, où les mots du titre pourraient être rédhibitoires :

  • Faute d’orthographe concernant l’un des mots du titre : je suis nulle en orthographe, mais je n’écris pas de livre. alors quand je trouve une faute : argh!

Et pour vous ? Qu’est-ce qui vous empêche d’acheter un livre?

5 réflexions sur « Top Ten tuesday n°3 : Les 10 thèmes ou mots du titre qui ne vous font surtout pas acheter le livre »

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la religion et le développement personnel (où à la fin tu culpabilises de ne pas mener ta vie de telle ou telle façon), ce qui fait que je n’en lis jamais!
    Je te souhaite une belle semaine!

  2. Celui qui me parle le plus c’est la maladie je crois. Pour avoir lu plusieurs vouquins étant ado du genre « mon fils a la leucémie et il va mourir », je peux dire que je ne pourrais plus lire ce genre de choses maintenant. Les films déjà c’est difficile, j’en ai évité quelques uns comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :