S. de J.J. Abrams & Doug Dorst : la lecture ne s’arrête pas au livre !

J’ai craqué le mois dernier pour ce bel objet, une sorte d’ovni littéraire.

Le concept : une étudiante découvre un livre de V. M. Straka à la bibliothèque, celui-ci est annoté par un autre élève. Elle l’annote à son tour. La discussion démarre. Ils vont partir à la recherche de la véritable identité de V. M. Straka, tout en échangeant sur leur vie. Les marges sont donc remplies de notes, il y a même des éléments insérés dans le livre.

J’ai entamé la lecture de ce livre hier, après avoir consciencieusement numéroté tous les éléments insérés (j’ai bien senti qu’ils intéressaient le chat, un coup à les retrouver en dehors du livre)

Après avoir lu un cinquième du livre (j’ai opté pour une lecture d’une dizaine de page du bateau de Thésée, suivi de la lecture des échanges correspondant), je me suis posée pas mal de question. Les étudiants résolvent des énigmes, que je ne comprend pas forcément et des fois il y a des échanges entre eux qui m’échappent… J’ai donc commencé à  faire quelques recherches sur le net.

Je suis tombée sur l’exellent blog  : 

 

Il s’avère que outre deux vidéos antérieures à la parution du livre :

 Il y a également :

  • Une radio officielle : Radiostraka : 5 émissions à ce jour.
  • Le Site eotvoswhell : nombreux articles, photos
  • Et des images publiées par Doug Dorst sur son compte twitter : @dougdorst

 

C’est clair, l’histoire ne fait que commencer….

TO BE CONTINUED

5 réflexions sur « S. de J.J. Abrams & Doug Dorst : la lecture ne s’arrête pas au livre ! »

  1. Je sens que je ne vais pas tarder à craquer, mais moi je le veux en VO. Et je note tous les conseils et trucs pour lire ce livre au mieux, parce que dans tous les avis que j’ai vus, les gens disent que c’est parfois un peu la galère de savoir quand lire quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :