Rouge toxic de Morgane Caussarieu

ID :

Auteur :  Morgane Caussarieu –  Editions   ActuSF collection Naos-  Parution :  15/02/2018  – 352 pages – Prix : 14.90€– Genre : Fantastique

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang.

Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser.

Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes. Et croyez?moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n’est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire…

Mais d’elle ou de moi, qui sera le plus toxique ?

Mon avis :

Morgane Caussarieu change de public pour s’adresser aux young adult (oui je sais ça veut dire ado, mais du coup ça désigne un genre au niveau livre). Comme je suis de près toutes les publications de l’auteur, j’avais hâte de découvrir cela.

Dès les premières pages, pas de doute, on est bien dans l’univers de l’auteur. A nous les vampires, bien creepy, pas gentils, qui ne sentent pas bon et n’ont qu’une envie, nous dévorer ! Point d’édulcoration, même si ce livre est destiné à un public plus jeune, pour notre plus grand bonheur. Voilà pour l’ambiance.

Et l’histoire alors ? Elle est assez surprenante. Imaginez un méchant vampire assoiffé de sang, qui se retrouve à faire le garde du corps d’une étudiante dans un lycée américain. Assez improbable, non? Morgane Caussarieu introduit au milieu de tout cela les « classiques » problèmes adolescents bien souvent présentés dans les séries américaines : rejet, stigmatisation… des ados qui ne rentrent pas dans le moule. Le tout est surprenant, mais fonctionne bien.

La première moitié du livre est donc très originale et décalée. La seconde partie m’a moins surprise, mais reste prenante et agréable à lire. La fin m’a paru assez évidente, mais elle est différente des histoires habituelles et mérite d’être signalée. J’ai donc un peu moins accroché qu’aux autres livres de l’auteur, peut-être car il fallait qu’il soit quand même un peu adapté à son public cible.

Pour conclure, j’ai lu avec plaisir le dernier livre de Morgane Caussarieu. Elle s’est essayé avec succès à l’écriture pour les young adult, tout en gardant sa patte si originale. Les vampires creepy au pays des Barbies, ça vaut le détour, même si l’histoire est un peu moins glauque que dans ses récits habituels.

Elle fixa un instant mes crocs, les narines dilatées qui les surplombaient, remonta vers mes pupilles, et sut que je ne plaisantais pas. En face d’elle, plus aucune trace d’une créature avec laquelle on peut raisonner. Il n’y avait qu’une bête.  Sa belle contenance s’effondra, elle opta pour la fuite. Ses appels au secours furent couverts par les sirènes des ambulances et les disputes entre clochards.

D’autres avis chez : Zina, Acro, Hilde, Joyeux Drille

8 réflexions sur « Rouge toxic de Morgane Caussarieu »

  1. Tout comme toi, c’est la plume de l’autrice découverte précédemment qui m’a motivée à lire ce titre. J’ai trouvé qu’elle avait rempli le contrat en s’adressant à un public plus jeune sans pour autant céder à une histoire infantilisante. Comme toi, j’ai été peu surprise sur la seconde partie du roman dont tu parles mais cela reste une histoire vampirique sympa 🙂

  2. J’avais bien aimé, je lirai avec plaisir la suite si elle l’écrit.
    En revanche, j’ai peur que ses autres romans soient un peu trop glauques pour moi ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.