Quelques instants de lecture n° 25

Quelques instants de lecture est un rendez-vous mensuel, proposé sur mon blog, qui se tient le 1er jour de chaque mois.

Son objectif est de partager nos photos de livres, de moments de lecture, du mois passé, mis en scène. Vous pouvez taguer les photos avec : #QQInstantsLecture.

Ce mois-ci retour sur les photos du mois de janvier.

De la Sf et de la bonne.

View this post on Instagram

La tisane ça va bien… petit remontant hier soir avec ma première lecture de l'année. Pour le moment j'apprécie beaucoup et j'aime beaucoup la couverture. #QQInstantsLecture #bookstagram #livraddict #igersread #bookaholic #bookaddict #annleckie #provenance #nouveauxmillenaires #patrickmarcel Ingray Aughskold a tout prévu : 1) libérer Pahlad Budrakim de la planète prison où iæl a été envoyéæ passer le reste de ses jours 2) Iæl forcer à révéler où iæl a caché les vestiges garseddaïs dont le vol lui a valu sa condamnation 3) confier les précieux vestiges à sa mère, Nétano Aughskold, pour assurer à cette dernière un avantage politique décisif 4) prouver à sa famille qu'elle est digne d'accéder, le jour venu, à la tête du clan. Mais ce faisant; Ingray va sans le savoir tirer le fil d'une conspiration interplanétaire qui dépasse de loin ses pauvres ambitions…

A post shared by Marie Juliet (@leslecturesdemj) on

Jolie trouvaille dans la boîte à livres

Mais non, ce n’est pas violent…

Et c’est reparti pour une lecture commune.

View this post on Instagram

En 2019 je m'attaque à plein de choses en attente. Par exemple finir cette excellente trilogie lue en lecture commune avec @jae_lou_rg . J'ai beaucoup aimé les tomes 1 et 2. Il va maintenant falloir se rappeler de l'histoire 😁 #cestparti #lecturecommune #QQInstantsLecture #lepouvoir #lioneldavoust #donquichotteeditions #bookstagram #livraddict De nos jours, les progrès scientifiques ont chassé les vieilles superstitions et l’enchantement, cédant la place à une ère de raison où même la religion chancelle. Or, dans les profondeurs de l’inconscient, les traditions antiques, les peurs ancestrales, il subsiste une porte entrouverte sur des prodiges dépassant l’entendement. Ce n’est pas de la magie ; c’est du pouvoir. Rares sont ceux à y accéder. On les a appelés prophètes, sorciers, chamanes au fil des âges. La plupart ont été exterminés sur le bûcher, mais certains ont concrétisé les rêves les plus fous de l’humanité : richesse, domination. Jeunesse éternelle. Et ils se font la guerre – en riant. Michael Petersen, biologiste marin, fait les frais de cette guerre. Pris dans une machination dont il ignore les enjeux mais dont il est la clef, il a vu presque tout son entourage périr de mort violente ; pire, il est lui-même la cible d’une chasse à l’homme qui le contraint à vivre en paria. Andrew Leon, l’agent du FBI qui a aidé la famille Petersen à fuir les États-Unis, est devenu lui aussi une proie : l’inquiétant Comité compte sur son outil de cartographie de la conscience humaine pour localiser Michael. Une course contre la montre s’engage, afin de détruire le biologiste avant l’éclosion de son pouvoir, capable d’anéantir l’organisation. De révélations en rebondissements, le héros de Léviathan perce les voiles d’illusion qui entourent son existence. Mais il devra d’abord lutter pour sa survie, avec l’aide d’une ombre prédatrice, d’un faux prêtre et d’une vraie mage, jusqu’à l’affrontement décisif.

A post shared by Marie Juliet (@leslecturesdemj) on

Uchronie, vous avez dit uchronie ?

View this post on Instagram

Au menu ce matin : une uchronie qui a l'air pas mal du tout, après quelques pages de lecture. ~ ~ ~ #QQInstantsLecture #bookstragram #livraddict #bookaholic #bookaddict #undergroundairlines #benhwinters #actusf #instatea #miom #etdupaneton #ptidej ~ Amérique. De nos jours. Ou presque. Ils sont quatre. Quatre États du Sud des États-Unis à ne pas avoir aboli l'esclavage et à vivre sur l'exploitation abjecte de la détresse humaine. Mais au Nord, l'Underground Airlines permet aux esclaves évadés de rejoindre le Canada. Du moins s'ils parviennent à échapper aux chasseurs d'âmes, comme Victor. Ancien esclave contraint de travailler pour les U.S. Marshals, il va de ville en ville, pour traquer ses frères et soeurs en fuite. Le cas de Jackdaw n'était qu'une affaire de plus… mais elle va mettre au jour un terrible secret que le gouvernement tente à tout prix de protéger.

A post shared by Marie Juliet (@leslecturesdemj) on

Un peu de réconfort.

Changement de registre.

 

Ce rendez-vous est suivi par Au pays des caves trolls et Albédo.

Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à laisser en commentaire le lien vers votre billet de blog.

Bonnes lectures!

14 réflexions sur « Quelques instants de lecture n° 25 »

  1. Belles photos 🙂
    J’aurais peur d’éclabousser mon livre moi dans le bain. En plus comme c’est souvent des lectures sur liseuse que je fais (d’ou le fait que je ne puisse pas trop faire de belles photos comme toi), si elle tombe c’est plus que du papier qui mourra xD

    Ça m’éclate aussi ce genre de passages dans l’UF 🙂 Je suis contente que cette série continue d’être traduite, et même si les tomes qui le sont en se moment sont sans doute les moins intéressants de la série (le creux du milieu, avant que l’intrigue principale reprenne après le tome 10), elle continue toujours sur un bon rythme.

  2. Pfiou, heureusement que les virus ne résistent pas bien longtemps… on serait malheureuses de moins lire à cause d’eux. J’aime bien l’idée de penser aux vacances estivales en mangeant des mandarines 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.