Les seigneurs de Bohen de Estelle Faye

ID :

Auteur : Estelle Faye – Couverture : Marc Simonetti – Editions Critic – Parution : 02/03/2017 – 612 pages – Prix : 25  € – Genre : Fantasy

 

Quatrième de couverture :

Je vais vous raconter comment l’Empire est mort.

L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

Mon avis :

Ahhhh, la plume d’Estelle Faye….comment vous en parler ? Un éclat de givre fût un réel coup de cœur, je ne pouvais juste pas louper son nouveau roman pour adulte, Les seigneurs de Bohen, proposé dans le cadre du « mois de ». Et dès les premiers mots, je me suis retrouvée embarquée dans un grand voyage.

Le lecteur peut être un peu perdu au départ, mais c’est pour mieux se délecter des  différents récits, qui vont se rejoindre pour créer un tout cohérent. Chevalier errant, monstres variés, bonne sœur, mercenaires, métamorphes, sorcières…. on a droit à tout et j’adore ça ! Quel plaisir de rencontrer autant de bestioles en plus des humains et associés. Je n’ai pas envie de vous en dire plus car déjà l’histoire est très riche, il y a des rebondissements, des secrets. Je préfère que vous gardiez la surprise sur cette histoire qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin (avec peut-être un petit coup de mou vers les deux-tiers, mais vraiment tout petit). On ne sait jamais où l’auteur va nous emmener, d’ailleurs elle a gardé une fin assez ouverte, laissant place à la spéculation et à la réflexion. Sur le coups cette fin m’a d’ailleurs parue assez abrupte, après la richesse du récit.

On reconnaît la plume d’Estelle Faye par sa poésie, sa richesse. Mais aussi par les personnages qu’elle dépeint, un peu cassé, un peu fêlé et toujours passionnant à suivre.
Cette galerie de personnage est sans doute la plus grande richesse de cette histoire. L’auteur partage tout avec nous : leurs amours, leurs pensées, leurs états d’âme, leurs espérances… bien entendu, pour que ce soit passionnant, ces personnages n’ont rien d’anodin. Mon cœur balance entre Saint-Etoile, chevalier errant affublé d’une étrange compagnie, qui fût prédicateur dans l’une de ses nombreuses expérience passée et Maëve la morguenne, avide d’océan. Mon seul regret, ne pas savoir ce qu’ils vont devenir.

Pour conclure, je me suis régalée lors de cette lecture. La richesse du bestiaire, des histoires, des lieux, des personnages, liés d’une main de maître et avec délicatesse m’ont charmée et transportée sur d’autres rivages.  J’ai été triste de quitter cet univers, seul reproche que je ferai à l’auteur.

 

D’autres avis chez : Licorne, Blackwolf, Phooka, Dup, Celindanaé

 

12 réflexions sur « Les seigneurs de Bohen de Estelle Faye »

  1. J’aime :
    – la couverture
    – la citation que tu as choisi de partager. Quelle écriture! C’est beau
    – tout ce que tu dis des personnages : ça donne terriblement envie d’aller à leur rencontre
    Merci

  2. Hey MJ ^^
    Comme prévu, me voilà sur ta chronique ^^ Et effectivement, le moins qu’on puisse dire c’est que tu me donnes envie de lire Estelle Faye. Reste maintenant à lui trouver un moment ^^
    Merci pour cette belle présentation d’une inconnue

  3. Merci pour le lien MJ ! J’ai été enthousiasmé de cette lecture moi aussi , une grande conteuse ! C’est tellement dense que la chronque est compliquée !

    1. Et c’est une très bonne idée!!! (désolée, je ne sais pas comment ça se fait, mais ton message était passé dans les spams).
      Posté par Mariejuliet, vendredi 07 avril 2017

      Ca m’arrive régulièrement !
      Posté par Chat du Cheshire, dimanche 04 juin 2017

      Eh bien là, pas de problème
      Posté par Mariejuliet, dimanche 04 juin 2017

  4. Après avoir aimé sa trilogie de La voie des Oracles, lu ta chronique, ainsi que celle de Licorne… voilà que les dés sont déjà jetés ; il me faut ce nouveau titre !
    Un grand voyage que je veux faire moi aussi bien sûr !!! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :