Je remplis ma bibliothèque : octobre 2016 (mais non je ne suis pas en retard)

Il est plus que temps de partager avec vous ce mois d’octobre, qui fût ultra raisonnable. Il faut dire que les Utopiales étaient en approche.

 

Service Presse/Partenariat

L’inclinaison de Christopher Priest : Impossible de louper le dernier Priest ! De la SF musicale et poétique.

Journal d’un marchand de rêves de Anthelme Hauchecorne : Même argument ici, je dois dire que je suis de près les sorties de l’auteur et j’ai lu tous ses livres sauf le premier. L’auteur nous propose ici un nouvel univers fantastique.

Petit pays de Gaël Faye : J’ai eu le plaisir d’être retenue dans le cadre des match de la rentrée littéraire de Priceminister, pour découvrir cette histoire contemporaine. Il avait obtenu le prix Fnac, ce qui a attisé ma curiosité.

 

 

Beau-livre

Créatures fantastiques Deyrolle par Jean-Baptiste de Panafieu et Camille Renversade : le petit craquage du mois! Je suis fan des dictionnaires fantastiques, faux carnet de chasseur de dragons et autres vrais faux souvenirs fantastiques.  En présentant à la façon des planches Deyrolles, ces créatures fantastiques, les auteurs leur donnent un petit côté réel qui ne pouvait que me séduire. Un exemple ci-dessous avec le Monstre du Loch Ness. 

5 réflexions sur « Je remplis ma bibliothèque : octobre 2016 (mais non je ne suis pas en retard) »

  1. C’est archi raisonnable comme craquage ^^ (j’ai fait mieux pour une fois :p )
    On ne peut pas pousser les murs mais on peut jouer avec la hauteur de plafond (je dis ça, je dis rien…)
    Le Journal d’un marchand de rêves a rejoint ma PAL because of you ^^

  2. Il existe un Monsieur Jack qui fête Noël à Halloween, alors tu peux très bien faire l’inverse si tu le veux J’ai bien aimé moi aussi L’inclinaison et le roman d’Anthelme Hauchecorne (mais tu le sais déjà). Trois ajouts seulement, waouh… Mais cela veut-il dire que tu t’es lâchée lors des Uto ?

  3. Ça va, t’es dans les temps, on est encore en 2016, plus pour longtemps mais ça passe Quand tu es ultra raisonnable, je m’inquiète pour le futur… cela cache forcément un méga craquage embryonnaire ^_^
    Comment je le sais ? Bah, juste une idée comme ça… qui n’est pas du tout inspirée par ma propre expérience… mais alors pas du tout !
    Belle fin d’année, et rendez-vous en 2017 pour en reparler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :