Festival Zone Franche de Bagneux 5 avril 2014

L’année dernière j’avais été conquise par ce festival, pas très grand mais très convivial. Ce fût également l’occasion de ma première rencontre avec des membres de Livraddict. Un an plus tard, je suis arrivée directement avec Jae-Lou et Ptitrolle (les mannequins que l’on voit en photo dans l’entrée).

C’est fou en un an, ce que les choses ont changé pour moi. C’est très marrant de reconnaître les auteurs qui passent, mais aussi de croiser à chaque coin de stand une bloggueuse (genre : « Tiens coucou Vert! Salut Lhisbei« ) ou un bloggueur (il y en a quant même quelques uns, spécial dédicace à Blackwolf), avec qui l’on se retrouve à papoter . Voir on peu croiser des lecteurs devenus auteurs (coucou  Morgaxia). Du coup, le festival à beau ne pas être super grand, on n’avance pas! J’avais cette année de grands projets, comme : assister à une conférence. Et bien nada, zéro conférence, pas le temps (dédicace à Joyeux Drille que j’ai croisé et a qui j’ai confirmé que j’irais voir une des tables rondes qu’il animait…).

 

Et pour commencer, Régis Goddyn était juste à l’entrée de la grande salle, où étaient les auteurs et les maisons d’édition. Autant dire que j’ai commencé par m’arrêter pour obtenir ma première dédicace et discuter avec cet auteur toujours aussi sympathique!

 

 

 

 

Avant de me perdre, j’avais une mission à accomplir : récupérer mon exemplaire de  Baroque’n Roll dans le cadre du mois d’ Anthelme Hauchecorne sur Bookenstock. Mission accomplie, dédicace obtenue et des infos : la suite d’Âmes de verre prévue en 2015, point de pseudo pour Anthelme Hauchecorne, il nous précise qu’il porte ce nom depuis 34 ans et que pour toute réclamation il faut voir avec ses parents.

 

 

 

 

 

 

 

A zone franche il y a aussi des animations :

Trois petits tours de stand et un selfie avec Morgane Caussarieu (oui je fais peur).

Son prochain livre sortira tout juste pour les Imaginales.

Et hop, petit coucou au voisin de stand : Lionel Davoust, qui sera le premier à me dédicacer l’anthologie du festival : Lancelot. Je n’ai pas sacrifié à la traditionnelle chasse à la dédicace de l’anthologie du Festival. Il n’a toujours pas de nouvelle de la sortie en poche du tome 2 de Léviathan. Je vais être l’obligée de l’acheter en grand format.

Hop je me décalle un peu et en profite pour faire connaissance avec Anne Fakhouri. J’avais beaucoup apprécié sa nouvelle dans l’anthologie des Imaginales 2013. La bonne nouvelle, elle travaille sur un livre dans le même univers avec Tomas Geha. Dans Lancelot, les choses seront beaucoup plus sérieuses puisqu’il était son sujet d’étude.

Encore un quart de tour et c’est Nathalie Dau qui me dédicace l’anthologie.

Une photo pas terrible, mais qui permet d’apercevoir la scène et quelques stands.

Jeanne A. Debats est à son stand, vite je ressors mon anthologie Lancelot, mais également celle qu’elle a dirigé dernièrement : Vampire à contre emploi

Je rencontre un des auteurs de cette anthologie : Olivier Gechter. Il m’explique qu’il retient mieux les formes que les noms, d’où la dédicace :

A Zone Franche il y a aussi des expositions :

Il est plus que temps d’aller tester les crêpes à la buvette. En bonne blogueuse il faut savoir se restaurer et s’hydrater pendant un festival. Ce qui me permet de retrouver Marmotte, Blackwolf, Harmonie, Lanyla, The Chouille, Melcouette et Mandy. Dans le désordre arrive Jae-Lou, puis Lelf et Herbefol et j’ai tout juste le temps de dire au revoir à Plumeline et Ptitetrolle avant qu’elles ne repartent.

Avant la fin de la journée petit tour sur le stand des Editions du Riez pour rencontrer Sophie Dabat. J’ai bien aimé le premier tome du sang des chimères, mais j’ai eu un souci avec le rythme trop lent. Elle m’explique que c’était voulu, pour retracer toute l’évolution de l’héroïne et que le tome deux est plus rapide. Du coup je craque et je le prends.

La fin du salon s’annonce mais la journée n’est pas finie! Au programme, le concert des Deeps Ones.

Présentation sur le site du festival : The Deep Ones est un collectif de musiciens et d’auteurs de l’imaginaire proposant des lectures de textes avec accompagnement musical semi improvisé. Avec Ophélie Bruneau, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Patrick Eris, Mélanie Fazi, Laurent Kloetzer, Ghislain Morel, Shan Millan et Christophe Thill.

Me voilà partie avec Jae-Lou, Marmotte, Blackwolf et Tortoïse à la recherche de la médiathèque de Bagneux, où à lieu le concert, mais également d’un lieu où nous restaurer. Nous avons trouvé les deux. Ambiance du repas genre réunion de famille de la mafia russe (trop trop space). Nous avons survécu et étions prêts pour découvrir les Deeps Ones, une expérience unique, où musique et texte se mêlent.

(pas de flash et photo de téléphone, désolée pour la qualité).

Une sacrée journée, il était plus que temps de rentrer m’effondrer chez Jae-Lou.

Ils étaient dans mon escarcelle :

D’autres souvenirs : chez Les bouquinautes, chez Lhisbei

7 réflexions sur « Festival Zone Franche de Bagneux 5 avril 2014 »

    1. J’espère bien
      en tout cas tu sais qui sonner le matin pour venir te chercher
      Posté par Snow, mercredi 23 avril 2014

      Finalement je serais en centre-ville, alors je compte sur toi pour qu’on se retrouve le matin
      Posté par Mariejuliet, mercredi 23 avril 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :