Fenêtres sur rue de Pascal Rabaté

 

  Noctambule – Parution : 21/08/2013 –  

 

J’ai entendu plusieurs fois parler de cette drôle de BD, aussi je remercie Libfly et les éditions Soleil qui m’ont permis de découvrir cet ovni dans le cadre du festival d’angoulême 2014.

 

Mon ressenti :

Cette BD n’est pas comme les autres. Il n’y a pas de texte (hormis l’introduction), uniquement des dessins. Il y a deux côtés de lecture. Bref, une BD qui change.

En fait, une fois qu’on l’a entre les mains, c’est un petit théâtre portatif que l’on possède, il y a le rideau rouge, le décor (les façades de 4 maisons) et les personnages (et même le public en couverture). J’ai commencé par retourner dans tous les sens cet objet littéraire non identifié. Il y a un côté matinées et un côté soirée, libre à chacun de décider comment il souhaite faire sa lecture. Pour ma part j’ai décidé d’alterner matinée et soirée afin de suivre toute l’histoire.

Cette histoire n’est pas sans rappeler 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :