Circuit mortel de Kathy Reichs

Quatrième de couverture :

La semaine des courses se prépare dans la fièvre au Charlotte Motor Speedway (Caroline du Nord), circuit de stock-car. Mais une découverte sinistre, au coeur de la décharge qui jouxte le parcours, risque de gâcher la fête : à la suite de pluies diluviennes, un baril recouvert d’asphalte et contenant un cadavre a surgi de la boue. Temperance Brennan doit identifier le corps dans la chaleur torride d’un printemps ponctué d’orages.

Qui est donc l’inconnu de la décharge ? Aurait-il un lien avec la disparition, en 1998, de Cindi Gamble, une jeune lycéenne, et de son amant Cale Lovette, engagé dans un groupe raciste ? Plusieurs hypothèses se bousculent mais deviennent invérifiables quand le FBI soustrait la dépouille et la détruit. Rien de tel pour redoubler l’ardeur de Tempe.

Aidée de Galimore, ancien flic au parcours et au charme sulfureux, Tempe remue les vestiges du passé. Elle va se heurter à la violence d’un assassin prêt à tout pour empêcher que la vérité n’éclate…

 

Cela fait quelques temps que j’avais envie de découvrir les aventure écrites de Temperance Brennan, ayant suivis avec assiduité ses aventures télévisée. Je remercie Livraddict et  les éditions Robert Laffont de m’en avoir offert l’opportunité dans le cadre d’un partenariat.

 

Mon ressenti

L’auteur nous plonge immédiatement dans l’action, un cadavre est découvert. Le lecteur n’a pas le temps de reprendre son souffle que les différentes étapes de l’enquête s’enchaînent. Vous l’aurez compris le récit est entraînant et ce jusqu’à la fin du livre. Je dirais même qu’il s’accélère, car au début il faut quand même « prendre contact » avec l’héroïne, découvrir son univers, ses collègues. Tous les classiques du policier, qui se déroule aux États-Unis sont repris, avec le FBI qui vient se mêler de l’enquête, un brin de terrorisme, des armes… Les ficelles sont parfois un peu grosses mais restent efficaces.

Je n’ai pas accroché immédiatement avec le style de l’auteur. Je m’attendais sans doute à quelque chose plus dans la veine de l’écriture de Patricia Cornwell, mais ce n’est pas le cas, le discours est plus cru, les situations sont détaillées avec moins de finesse. L’histoire l’a emporté sur le style et je n’y ai plus fait attention après une centaine de pages.

J’ai bien aimé le personnage de Temperance Brennan, même s’il n’a rien à voir avec celui de la série Bones. Passé le choc dû à la différence entre les deux héroïnes (cette Temperance là est nettement moins classe), j’ai apprécié son histoire personnelle, les différents démêlés entre ses précédents petits amis et son ex-mari. Cette Tempe là est à 100% humaine. J’ai aimé ne pas supporter Summer, la future femme de l’ex maride Temperance. Au niveau des protagonistes masculins, je retiendrais Galimore, à la fin du livre on ne sait toujours pas s’il a toujours été honnête ou pas, cela apporte du charme à son personnage.

J’ai adoré tous les moments où l’héroïne parle de son chat, certes ce n’est peut-être pas représentatif du livre, mais j’ai trouvé ces passages plein d’amour et d’humour. Par contre je n’ai pas aimé le début du livre, car il m’a fallu un peu de temps à me faire au style et à l’héroïne.

Au final j’ai apprécié la lecture de ce livre, même si j’en attendais un peu plus, l’histoire est efficace et nous fait passer un bon moment.

Une réflexion sur « Circuit mortel de Kathy Reichs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :