Chroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme de Anthelme Hauchecorne

ID :

Auteur : Anthelme Hauchecorne –  Illustration : Tiphaine Rautureau – Editions Gulf Stream-   Parution :  10 Octobre 2019 – 524  pages – Prix : 20€ – Genre :  Fantasy, Young Adult

Quatrième de couverture :

La mägerie n’obéit qu’à un seul principe : elle ne peut s’exercer qu’à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l’époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l’aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l’esprit torturé. Epris l’un de l’autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l’hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l’Hiver. Mais l’équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant à régler les dettes de leurs vies antérieurs. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ?

Mon avis:

Ahhh le dernier livre d’Anthelme Hauchecorne!!!!! Il faut dire que je les ai presque tous lu et je guette chaque sortie avec impatience. J’apprécie énormément ses univers, j’ai particulièrement adoré son précédent livre Journal d’un marchand de rêves, mon préféré pour le moment.

Parlons déjà de l’objet livre, il est beauuuuu.  Cette illustration fait rêver et nous met dans une ambiance hivernal qui correspond si bien à l’histoire. Couverture rigide, marque page doré…. (imaginez le smiley qui a les yeux en forme de cœur ou le loup de Tex Avery), trop beau.

Tout ceci crée de grosses attentes, alors qu’en fût-il de ma lecture ?

Le début de l’histoire m’a un peu déstabilisée. En effet, on a affaire à un récit de fantasy assez classique, assez lisse. Cela change des précédentes histoires d’Anthelme Hauchecorne. Peut-être que si je n’avais jamais lu ses livres, je n’aurais pas eu cette impression, ce manque. J’étais donc un peu perdue, il m’a fallu la moitié du livre pour rentrer vraiment dans l’histoire.

Celle-ci  présente l’opposition entre humain et Faëes. Les premiers ayant quasiment exterminé les seconds. Certains humains ont des pouvoirs magiques  qui viennent du vol de mägerie Faëe il y a bien longtemps. Ils sont contrôlés par leur mägistère qui n’accepte qu’un certain type de magie. Cette construction de la magie est très intéressante.

A ce cadre magique s’ajoute une contrée un peu rurale, qui ressemble un peu au moyen âge. L’auteur a choisi des noms de ville très proches de lieu que je connais très bien en France et malheureusement cela m’a bloquée au lieu de me faire voyager. Vraiment pas de chance.

Les héros de cette histoire semblent au départ bien paisible. Ils se déplacent en roulottes, à l’abris de la population dans la forêt. Liutgarde en manque de civilisation, va ouvrir la boîte de Pandore en voulant quitter cette mystérieuse forêt.  Rollon, son compagnon, va révéler ses pouvoirs et des êtres depuis longtemps disparus vont refaire surface.

Sans en dire plus sur la fin, l’auteur y dévoile des êtres plus étranges, des motifs inimaginables aux actions de certains personnages, qui m’ont redonné goût à la lecture de ce livre.

Pour conclure, sentiment en demi teinte, déception au début avec une histoire un peu trop lisse pour moi (mais qui plaira a beaucoup), rehaussée par une fin beaucoup plus étrange et torturée, que j’ai aimée.

La loyauté était dans l’ordre naturel des choses. Elle régnait chez les animaux. Et même chez les monstres. Il n’y avait qu’avec les Humains qu’elle semblait si rare.

 

Sur l’instant, Liutgarde prit ce qu’elle crut être la bonne décision.

Dont les conséquences viendraient plus tard…
Imprévisibles.
Dévastatrices.
Car parfois, à vouloir trop bien faire, on causait un mal plus grand.

D’autres avis chez: Dup, Sia, Acro, Célindanaé

Mes avis sur les autres livres de l’auteur:

Baroque ‘n’ Roll

Punk’s Not Dead

Le nibelung, tome 1 : Le carnaval aux corbeaux

Âmes de verres, tome 1 : Le Sidh

15 réflexions sur « Chroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme de Anthelme Hauchecorne »

  1. Encore un auteur que j’ai hâte de découvrir ! Je pense commencer par son Journal d’un marchand de rêves, un choix que tu approuvera sans aucun doute si j’ai bien compris 😉

  2. Ah je ne l’ai pas ressenti de la même manière, il m’a semblé que dès le début l’aspect torturé était présent. Par contre je te rejoins sur le fait qu’il faut un moment avant de rentrer dans l’histoire.
    J’ai lu qu’apparemment chaque tome se concentrerait sur des personnages différents et qu’il serait possible de les lire indépendamment les uns des autres ; c’est un peu frustrant au vu de la fin de Moitiés d’âme mais on verra bien 😊

  3. Pour une fois qu’il y a un livre de l’auteur qui aurait pu me tenter, il faut évidemment que ça soit mitigé – en plus d’être un tome 1. Je crois que je vais commencer à y voir un signe…

  4. Ah, je plussoie ! Le livre-objet est magnifique 🙂
    J’ai l’impression moi aussi que le style de l’auteur a été tamisé, je retrouve moins la patte de ses précédentes publications. Alors, malgré cette lecture en demi-teinte, as-tu envie de découvrir la suite ?

  5. Ooooh ben j’ai toujours Journal d’un marchand de rêves à lire moi… Dans une belle édition d’ailleurs ^^

    Je verrai pour ce titre que tu présentes en fonction de mon ressenti à Journal… (croise les doigts pour que j’aime :p)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.