Blood Alone, tome 1 de Masayuki Takano

 

Résumé :

Malgré son apparence fragile et sa grande timidité, la petite Misaki est en réalité un vampire. Elle vit chez Kuroe, un écrivain fauché dont elle est secrètement amoureuse. Elle pourrait se servir de son pouvoir de vampire pour le soumettre, mais elle choisit de ne pas le faire. Ensemble, ils recherchent leur ennemi juré, un redoutable vampire qui a assassiné le père de Misaki, mais aussi la sœur de Kuroe…

Genre : Manga
Editions Ki-oon (2006) – 192 pages

Pour mon premier achat de manga, je suis allée dans un magasin spécialisé dans les mangas, histoire de me faire aiguillée. Du fait de mes lectures de bit-lit, la vendeuse (très sympa) m’a conseillé Blood Alone.

Première approche : j’ai beaucoup aimé les graphismes qui sont assez soignés. Par contre le fait que certains visages ne soient pas dessinés me perturbe un peu.

L’histoire : il s’agit en fait de plusieurs petits épisodes, le résumé va au delà de ce que l’on peut deviner dans chacun de  ces épisodes. On comprend que Misaki n’est pas vampire depuis longtemps et qu’elle découvre peu à peu ses pouvoirs, qui pourraient remettre en cause son amitié avec Kuroé (qu’elle aime en secret).

Kuroé, lui, voit en Misaki une petite soeur. Il a acquis des pouvoirs spéciaux (je n’en dit pas plus) suite à  sa rencontre avec le meurtrier de sa grande soeur.

Ces petits épisodes sont très agréables à lire, mais je suis restées sur ma faim. Une histoire plus complexes se dégage, mais ce tome 1 donne l’impression d’être un seul gâteau apéro, pour saisir toute l’histoire il faut manger tout le repas.

Il va donc falloir que je m’occupe du reste du repas!

 

En conclusion : 6.5 sur 10, car je suis un peu restée sur ma faim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :