Aquatilia, tome 1 : Le secret de Thelma de Bérangère Tosello

ID :

Auteur : Bérangère Tosello – Edition : Bérangère Tosello – Parution : 18/08/2013- 392 p – Prix : 16,98€ – Genre : Fantasy

Quatrième de couverture :

Au cœur d’une immense cavité sous-marine demeure Aquatilia, paisible cité aquatique. C’est en ces lieux que des sirènes, hommes et femmes, vivent en toute quiétude, isolées du reste du monde. L’essence de leur vie d’immortels consiste en la méditation, à laquelle ils dispensent tout leur temps d’éveil. Les habitants d’Aquatilia ont pour but de visiter à distance d’autres lieux ou cités aquatiques par voyage astral, via leur âme. Tous travaillent avec le plus grand des plaisirs. Tous, à l’exception de Thelma. Depuis son plus jeune âge, cette sirène ne partage pas les mêmes envies que les autres et s’éloigne chaque jour, dans le plus grand des secrets, de sa cité sous-marine. Elle passe ainsi ses journées sur une petite île déserte qu’elle affectionne tout particulièrement. Cependant, à mesure que les jours défilent, le cœur de Thelma se ternit. Seule sur la plage, elle songe à une autre existence et n’assume plus ce secret qui la ronge au quotidien. Pourtant, l’idée d’abandonner Aquatilia, en particulier Artemus, son patriarche, et Dant, son ami, lui est impossible… Mais par une paisible matinée, tout bascule. Après avoir quitté sa chambre et regagné son île, Thelma fait une incroyable découverte… Le secret de la sirène sera alors plus que jamais menacé. Saura-t-elle malgré tout le préserver ? Et quel pourrait être le prix de braver ainsi l’interdit ?

 

 Lecture n° 1

Mon ressenti :

Je parlais il y a peu des bonnes ou mauvaises surprises, que pouvait avoir un lecteur en découvrant un livre. Là autant vous le dire, elle fût plutôt négative. J’ai trouvé le début du récit pas très bien écrit. Certes le livre est classé jeunesse, le texte peut donc être plus simple, mais il doit rester bien rédigé. L’écriture s’est ensuite améliorer et j’ai suivi avec plaisir l’histoire de la sirène Thelma pendant une cinquantaine de page. Puis le récit est devenu très pesant, avec des digressions qui n’apportait rien à l’histoire et qui faisait penser à du remplissage. J’ai donc attendu la fin pendant un bon bout de temps, histoire d’en terminer avec cette lecture.

L’histoire aurait pu être intéressante (la vie des sirènes dans les océans), bien que l’idée des sirènes en méditation pour découvrir d’autres sites, tous les après-midi me semble un peu bizarre. Mais vous l’aurez compris, le style ne m’a pas du tout plus.

Concernant les personnages, nous avons Thelma, l’héroïne sirène, qui s’en fiche de détruire son village sous-marin pour faire ce qu’elle veut … Bonjour l’exemple. Il y a Constantin le gentil pirate (qui aime bien le poisson apparemment). Il y a aussi le meilleur ami amoureux, le patriarche, mais surtout tout le village de sirène qui ont l’air d’être dopé au bonheur comme les teletubbies.

Au final, une très belle couverture pour une lecture qui s’est avérée pénible pour moi. Je n’ai pas du tout accroché à l’écriture et à l’histoire.

 n°12    n°3

4 réflexions sur « Aquatilia, tome 1 : Le secret de Thelma de Bérangère Tosello »

Répondre à fantasybooksaddi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :