Top Ten Tuesday n°1 : Les 10 meilleures et ou pires adaptations cinématographiques de livres

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Le thème cette semaine est : 

Les 10 meilleures et ou pires

adaptations cinématographiques de livres

 

Pour me lancer dans l’aventure du TTT, le thème est plutôt ardu. En effet, comment juger la qualité de l’adaptation cinématographique? Uniquement sur le fait qu’elle respecte le texte? Ou alors l’atmosphère générale? Ou tout simplement sur le fait qu’on ait aimé le livre, même s’il y a des divergences par rapport au film? N’étant pas une spécialiste, je vais le faire à ma sauce approximative. Encore faut-il avoir vu les films adaptés de livres et lu les livres correspondant.

Les pires :

  • Eragon (2006) réalisé par Stefen Fangmeier : je n’ai qu’un vague souvenir du film, pas très bien joué, des effets spéciaux bas de gamme, quand on compare au livre de Paolini qui est juste passionnant, ça ne tient pas la route.
  • Les Aventures de Tintin. Le secret de la Licorne (2011) réalisé par Steven Spielberg : tout simplement parce que je me suis ennuyée. Or ce n’était pas le cas en lisant la bande dessinée, pauvre Hergé.
  • Stardust, le mystère de l’étoile réalisé par Matthew Vaughn (2007) : je me suis ennuyée lors de la projection, j’ai trouvé le film nian-nian pas prenant, destiné à de jeunes enfants… Une version très édulcorée du livre de Nail Gaiman.

 

Les meilleures :

  • Le seigneur des anneaux réalisé par Peter Jackson (2001 à 2003) : de quoi lancer la controverse. J’ai bien aimé car même si les films n’étaient pas fidèles à 100% aux livres j’y ai retrouvé l’atmosphère que j’avais imaginé à la lecture des livres de J. R. R. Tolkien.
  • Harry Potter à l’école des sorciers réalisé par Chris Columbus(2001) : assez fidèle, je crois, au livre de de  J. K. Rowling (lu et vu à plusieurs années d’écart). J’ai vraiment aimé le film.
  • Le nom de la rose réalisé par Jean-Jacques Annaud  (1986) : il s’est passé pas mal d’années entre le visionnage du film que j’avais adoré et la lecture du livre d’Umberto Eco, qui m’avait également beaucoup plus. Je les avais trouvé en accord au niveau de l’histoire, de l’ambiance générale et des personnages.
  • Twilight, chapitre I : Fascination réalisé par Catherine Hardwicke (2008) : rhaaaa Twilight! Là il y a sûrement de quoi polémiquer. J’ai en tout cas adoré ce film, qui m’a donné envie de dévorer les livres de Stephanie Meyer (et oui! et je l’assume). 

Je m’interroge :

  • Dracula réalisé par Francis Ford Coppola (1992) : je n’ai lu que l’année dernière le livre de Bram Stoker et mes souvenirs du film sont un peu lointains. J’ai l’impression qu’il y avait quelques divergences au niveau des personnages (des vampires plus glamours que dans le livre), mais que dans l’ensemble c’était plutôt réussi.
  • Le parfum, histoire d’un meurtrier réalisé par Tom Tykwer (2006) : là c’est le film que j’ai vu récemment et la lecture du livre de Patrick Süskind qui remonte à plus de vingt ans. J’ai trouvé l’ambiance du film particulière et captivante. Mais était-il fidèle au livre? Là je ne m’en rappelle pas assez.
  • Dune réalisé par David Lynch (1984) : j’avais été fascinée par ce film que j’avais vu à sa sortie (petiote), je n’ai lu que bien plus tard le début du cycle de Dune de Frank Herbert. Était-il fidèle? Je ne sais pas.

Ce sera tout pour ce mardi.