[BLOG TOUR] Bureau fédéral de la magie, tome 1 : Une furie en ville de Annabel Chase

ID :

Auteur : Annabel Chase  – Traductrice : Delhia Alby  – Editions : Alter Real – Parution : 29/01/2021 –  240 pages – Prix : 5.99€  (Ebook)– Genre :  Urban Fantasy

Quatrième de couverture :

Une famille exaspérante mais aimante ? Check. Une petite ville pittoresque et un chef de police sexy ? Check. Un chien des Enfers abandonné, un chat noir au sale caractère, et un python de compagnie qui se prend pour un chiot ? Triple check. Mon histoire vous rappelle un conte de fée un peu cul cul la praline ? Raté ! Il y a un léger détail… Je suis maléfique. Ma nature et mon éducation devraient faire de moi quelqu’un de mauvais, mais je lutte contre cette facette de ma personnalité de toutes mes forces. Tout ce que je désire, c’est vivre une vie normale. J’ai même rejoint le FBI et non le Bureau Fédéral de la Magie, comme j’aurais dû le faire. Mais mes pouvoirs en ont décidé autrement, et l’Agence m’a renvoyée dans ma ville natale pour combattre les crimes magiques. Me voilà de retour à Chipping Cheddar, au milieu de ma famille – maléfique, bien entendu -, un nouveau job sur les bras, et les casseroles de mon passé derrière moi. Oh, j’ai oublié, en plus, il y a un cadavre. Et il ne s’agit pas d’un accident. Donc, bienvenue dans mon monde !

Mon avis :

Pour apporter un peu de peps et de gaité à une actualité pas toujours très drôle, je participe au blog tour organisé par Between Dreams and Reality avec les Editions Alter Real. L’occasion de découvrir et de vous faire découvrir une autrice que je ne connaissais pas, Annabel Chase. Je l’ai classé en Urban Fantasy, mais c’est plus précisément du « cozy paranormal ». Moui c’est à dire (ça c’est ma petite voix intérieur)? En gros c’est léger, ça se lit facilement et il y a du paranormal. Parfait pour se détendre.

Alors contrat rempli?

Ca commence à toute vitesse, une poursuite de vampire et voilà les talents de furie d’Eden découvert. Pas le choix, elle doit quitter son poste au FBI pour rejoindre le FBM (avec un M comme magique) dans sa ville natale. Alors le retour dans la ville natale, ça fait penser tout de suite au téléfilm de noël… oui mais non. Elle va bien croiser un ancien amour de lycée, mais là pas de retour en arrière.  Je vous rasure, il y aura quand même un beau gosse dans l’histoire, ça ne fait pas de mal.

Ce qu’il y a de vraiment bien dans cette ville (mise à part une série de meurtres et par conséquent une enquête à mener et j’aime bien les enquêtes), c’est qu’il y a la famille d’Eden. Et c’est le principale intérêt de ce livre. Entre une grand-mère sadique, une mère sorcière, une nièce qui a un énorme serpent et qui a l’air tenté de torturer des animaux… on ne s’ennuie pas. Le tout parsemé d’une bonne dose d’humour.

Seul bémol, ce livre se lit un peu trop vite justement. Les personnages sont bien développés, mais l’histoire aurait pu l’être un peu plus. L’enquête est un peu trop rapide à mon goût.

En tout cas, la promesse d’un bon moment a été respecté et le fun était là.

— Cette voiture est maudite ? demanda grand-mère.
Je la regardai dans le rétroviseur.
— Non, pourquoi ?
— Donc, pourquoi elle ne dépasse pas les soixante-cinq kilomètres heure ?
— Parce que je suis dans une zone limitée à quarante, répliquai-je.
— Et alors ? Tu es un agent fédéral. Tu as une dérogation.
— Il y a des familles qui sont en train de se promener, protestai-je.
— Dix points pour ce gosse avec le gilet, gloussa-t-elle. Aucun parent sain d’esprit ne devrait habiller un enfant avec un gilet pareil.
(…)
Je m’engageai dans le parking de la résidence pour seniors.
— On est arrivées, annonçai-je, heureuse de changer de sujet.
— Prends la place pour handicapés, m’intima-t-elle.
— Non, je n’ai pas d’autocollant.
— Je suis ton autocollant.
— Grand-mère, tu n’es pas handicapée.
— Bien, alors sors un de tes clubs de golf du coffre.
— Je n’ai pas de clubs de golf.
Je marquai une pause, quelque chose me titillait.
— Pourquoi tu as besoin d’un club de golf ?
— Ça t’aidera à résoudre le problème du handicap.
— Je ne vais pas t’exploser les genoux avec un club, répliquai-je, exaspérée.
— Ce n’était pas à moi que je pensais…
Argh.

[Blog tour] Sasha Urban, tome 1 : La fille qui voit de Dima Zales

ID :

Auteur : Dima Zales  – Traductrice :  Suzanne Voogd – Editions : Mozaika – Parution :  19 mars 2020 – 400 pages – Prix : broché 12.99€ Ebook :  3.99€ – Genre :  Urban-Fantasy

Quatrième de couverture :

Je suis illusionniste, pas médium.
Mon passage à la télé est censé faire progresser ma carrière, mais les choses se passent mal…
… du genre vampires et zombies.

Je m’appelle Sasha Urban et voici comment j’ai appris ce que je suis.

Mon avis:

Qui a encore craqué pour un blog tour proposé par le site Between Dreams and reality? C’est moiiiiii. L’occasion de découvrir une nouvelle série d’Urban Fantasy. Je ne connaissais absolument pas l’auteur avant.

Un peu de légèreté en cette époque anxiogène ça fait du bien. Et c’est ce que j’attends en partie du genre Urban Fantasy. Je ne fût pas déçue. L’histoire est en effet très divertissante. Ça démarre de façon surprenante sur un plateau télé, où notre héroïne Sasha, doit intervenir en tant que mentaliste voir magicienne voir médium, on ne sait pas trop. Mais tout déraille et le surnaturel fait son apparition. Meurtres, zombies, vampires vont faire leur apparition dans le quotidien bien tracé de Sasha.

Sans grande surprise, elle a des pouvoirs, son entourage le savait ect. en effet ce livre ne révolutionne pas le genre. Certains rebondissement sont attendus, l’univers n’est pas très riche.

Mais ce qui fait sont intérêt et fait plaisir à la lecture, c’est la découverte de ce monde parallèle par Sasha. Ainsi que l’héroïne en elle même. Elle semble un peu sortie d’un livre de chick-lit mais est assez attachante.

Pour conclure, une lecture parfaite pour l’été sur la plage, ou en plein confinement pour se changer les idées. La découverte fait beaucoup au succès de ce tome 1, à voir si le tome 2 tient la route sans l’attrait de la nouveauté.

Pour en savoir plus:

Interview de l’auteur chez Between Dreams and reality

 

Le programme complet du blog tour:

25 avril
Chroniques livresques http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ Promo Post – Extrait, Chronique
Les lectures de Bea et Kia https://beakia.wordpress.com/ Promo Post – Extrait
26 avril
Le Coin d’Audrey : https://livres-et-compagnie.blogspot.com/ Chronique (ebook)
Nyx Shadow http://nyx-shadow.com/ Promo Post – Extrait
27 avril
Follow The Reader https://followthereader2016.wordpress.com/ Promo Post – Extrait, Chronique
New Kids on the Geek / http://newkidsonthegeek.com/ Promo Post – Extrait, Chronique
28 avril
Le caribou littéraire https://lecariboulitteraire.wordpress.com/ Chronique
Bookenstock https://www.bookenstock.fr/ Chronique
29 avril
Les Lectures de MarieJuliet Www.leslecturesdemariejuliet.fr Chronique
Between Dreams and reality www.betweendandr.com interview
30 avril
La vie en rose http://lavienenrose.wordpress.com/ Chronique
1 mai
Jm-les-Livres https://www.bit-lit-leblog.com/ Promo Post – Extrait, Chronique
2 mai
Les Pipelettes en Parlent https://lespipelettesenparlent.com/ Chronique
3 mai
Nyxx Chronicles Https://nyxx-chronicles.blogspot.com/ Promo Post – Extrait, Chronique
Amabooksaddict https://amabooksaddict.blogspot.fr/ Promo Post – Extrait, Chronique
4 mai
Sariahlit http://www.sariahlit.com/  Chronique
Voz’s Little World http://worldofvoz.com/ Chronique
5 mai
Morgane Dumesnil https://ivre2mots.wordpress.com/ Chronique
Les lectures de Mylene www.leslecturesdemylene.com Chronique

Liens d’achat :

InCryptid, tome 1 : Tango endiablé de Seanan McGuire

ID :

Auteur : Seanan McGuire –  Traduction: Delhia Albi -Edition Alter Real-   Parution :  27/09/2019  – Epub – 424 pages – Prix : 22€ papier, 5.99€ Epub– Genre :  Urban-Fantasy

Quatrième de couverture :

Cryptide : Toute créature dont l’existence n’a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à « Monstre ».

Cryptozoologue : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à « Idiot ».

Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit…. Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s’efforce de les protéger. Verity Price, elle, a d’autres plans d’avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s’intéresser aux démons. Elle décide donc de s’installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que… Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l’ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l’habitent. Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s’attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d’étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu’un s’amuse à répandre des rumeurs à propos d’un dragon soi-disant endormi sous la ville…. Une vie simple ? Pas si sûr !

Mon avis:

De l’urban, de l’urban, de l’urban!!!!! fantasy. Il faut bien cela pour reprendre la voie des chroniques.  Ma lecture défouloir préférée. Et quoi de mieux qu’une nouvelle série pour cette reprise. Première lecture dans ce registre de l’auteure. En effet, je la connais auteure de Science Fiction sous le pseudo de Mira Grant.

Nouvelle série donc, mais quid de la nouveauté? Même si InCryptid ne va pas révolutionner le genre de l’Urban Fantasy, l’auteure nous propose un nouveau type de personnage, les cryptozoologues. Scientifiques hyper entraînés, ils apportent un peu de nouveauté dans le monde des vampires, dragons et autres bestioles divers et variées.

Nous allons suivre l’un des membres de la famille Price, Verity, dans son presque quotidien de cryptozoologue. Autant dire qu’il n’y a pas une minute de temps mort. Car entre ses recherches sur de mystérieuses disparitions de cryptides, sa rencontre avec l’un des ennemis jurés de sa famille (un membre du covenant, qui pense que cryptide rime avec éradication), Verity danse le tango. Eh oui le tango, elle ne fait pas que se battre la madame. Cela donne un mélange assez sympa.

Le rythme est endiablé (non je ne fais pas un jeu de mot moisi avec le titre), il y a de l’humour (j’aime beaucoup les introductions de chapitres avec des citations assez surprenantes parfois), de la romance (un petit peu trop pour moi peut-être), de la baston (youpi), une héroïne au caractère bien trempé. Bref, un très bon mélange pour passer un bon moment. Le moins, une histoire assez classique au final. Un « méchant » du covenant caricatural et une romance un peu trop marquée et caricaturale à mon goût.  Mais l’action, l’humour, l’héroïne, les souris cryptides, font qu’on passe un très bon moment.

 

En clair, mes horaires nocturnes actuels me donnaient l’impression d’être tout le temps à côté de la plaque. Tout cela faisait partie de l’héritage génétique familial standard, avec les souris cryptides et la querelle de sang qui s’étendait sur plusieurs générations. Fille Price version douze, mais très douée en salsa. Je faisais 1 m 60, j’avais les yeux bleus, les cheveux blonds blancs et un sourire de pom-pom girl – juste une fille ordinaire, en supposant qu’elle connaisse dix-sept façons de tuer un homme. Ce qui impliquait d’habiter un quartier assez intéressant que la plupart des gens n’avaient pas vraiment envie de visiter.

Dix-sept façons de tuer un homme, c’est une moyenne, en fait. Je ne connaissais que six façons de tuer un homme en sortant de la douche, et je n’étais pas la plus douée. Antimony en maîtrisait vingt-six, du moins c’était le cas la dernière fois que j’avais vérifié.

 

D’autres avis chez: Mutinelle, Un brin de lecture et d’autres à retrouver sur la page facebook de Between Dreams and Reality qui organise ce blogtour.

Kayla Marchal, tome 1 : L’exil de Estelle Vagner

ID :

Auteur : Estelle Vagner – Edition J’ai Lu –   Parution :  27/02/2019  – 379 pages – Prix : 7.60€– Genre : Urban Fantasy, Young Adult – Prix Imaginales des Lycéens 2017

Quatrième de couverture :

Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner

Continuer la lecture de « Kayla Marchal, tome 1 : L’exil de Estelle Vagner »

[BLOG TOUR]Comment sauver la peau d’un mort vivant de Hailey Edwards (concours inside)

ID :

Auteur : Hailey Edwards–  Traducteur : Alexandre Adouard- Edition MxM bookmark collection Infinity-   Parution :  13/03/2019  – Ebook – 256 pages – Prix : 5.99€– Genre : Urban Fantasy

Quatrième de couverture :

Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.

Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.

Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Continuer la lecture de « [BLOG TOUR]Comment sauver la peau d’un mort vivant de Hailey Edwards (concours inside) »